le site du club ogae france association des fans français de l’eurovision

Eurovision 2017

Malte


Breathlessly
Interprète : Claudia Faniello
Auteurs : Philip Vella, Sean Vella, Gerard James Borg
Compositeurs : Philip Vella, Sean Vella, Gerard James Borg
Langue : Anglais




version originale

Breathlessly

I walk the street
Leaving footprints in your heart
My feet are worn
But they can handle the cold

I know the game – I take the blame
I wave my white flag unashamed
So here I am – Right at your door
Catching my breath before the storm

Breathlessly
I’ll be watching you breathlessly
Knowing there’s a vacancy within your heart
Breathlessly
I’ll be holding you endlessly
Knowing that the storm is just about to die
Climbing over walls that always felt too high
Breathlessly

I’m stepping out
Yet I feel I’m locked inside
I got the will… I learnt the skill
Of a true acrobat for love

Breathlessly
I’ll be watching you breathlessly
Knowing there’s a vacancy within your heart
Breathlessly
I’ll be holding you endlessly
Knowing that the storm is just about to die
Climbing over walls that always felt too high
Breathlessly


traduction française

A bout de souffle

Je marche dans la rue
Laissant des empreintes dans ton coeur
Mes pieds sont abîmés
Mais ils peuvent supporter le froid

Je connais les règles du jeu – J’assume la défaite
Je lève mon drapeau blanc sans aucune honte
Alors je suis ici – En bas de chez toi
Prenant ma respiration avant la tempête

A bout de souffle
Je te regarderai à bout de souffle
Sachant qu’il y a une place de libre dans ton coeur
A bout de souffle
Je te supporterai pour toujours
Sachant que la tempête est sur le point de s’essouffler
Grimpant au-dessus de murs qui semblaient toujours trop hauts
A bout de souffle

Je sors
Bien que je me sens enfermée
J’ai la volonté… J’ai acquis des compétences
D’un vrai acrobate de l’amour

A bout de souffle
Je te regarderai à bout de souffle
Sachant qu’il y a une place de libre dans ton coeur
A bout de souffle
Je te supporterai pour toujours
Sachant que la tempête est sur le point de s’essouffler
Grimpant au-dessus de murs qui semblaient toujours trop hauts
A bout de souffle