le site du club ogae france association des fans français de l’eurovision

Répétition de la 1ère demi-finale (« Jury 1st semi-final »)

par François LHERMITE
le 14.05.19 à 19:21

Répétition de la 1ère demi-finale (« Jury 1st semi-final »)

La répétition générale de la première demi-finale, où votent les jurys, s’est tenue ce lundi 13 mai au pavillon 2 d’Expo Tel Aviv.

Le show commence par la prestation de Netta et sa chanson gagnante de l’an dernier, « Toy », puis les quatre présentateurs de la soirée (Bar Refaeli, Erez Tal, Assi Azar et Lucy Ayoub) déclarent officiellement l’ouverture de la première demi-finale de cette édition 2019.

Chypre a l’honneur de passer en premier avec une chanson rythmée qui devrait se qualifier sans difficulté ce mardi soir.

On enchaîne avec le Monténégro puis la Finlande. Ces deux pays nous laisseront insensibles et ne devraient pas figurer parmi les heureux élus pour la finale de samedi soir.

Quant à la Pologne qui suit, sauf à aimer le folklore, elle devrait partager le même sort que ses deux précédents concurrents.

Arrive ensuite la prestation de la Slovénie, qui rappelle le son électro-pop de la chanteuse réunionnaise TESS (elle avait fait la première partie du concert de Loïc NOTTET à la salle Pleyel à Paris en mai 2017). Une qualification est possible pour ce pays arrivé 22ème sur 26 l’an dernier.

On reprend ensuite un peu de tonus avec la République Tchèque et son groupe Lake Malawi qui fait danser la salle avec son titre « friend of a friend ». La qualification pour la finale semble donc acquise.

On retrouve ensuite le calme d’une balade hongroise interprétée par Joci Papai qui fait son retour après avoir participé au concours de 2017 et décroché une 8ème place. Sa qualification en finale serait donc logique.

Quant à la Biélorussie qui suit la Hongrie, ses chances de participer à la grande messe du samedi soir restent minces. La mélodie est plutôt bonne, mais la chanteuse crie et c’est assez désagréable au final.

La Serbie nous permet de nous réconcilier avec la chanson. Une belle mélodie bien interprétée qui peut se hisser en finale.

La Belgique quand à elle nous fait une belle prestation qui devrait se qualifier, de même que la Géorgie, dont la puissance vocale du chanteur nous rappelle celle d’un certain Johnny.

Si vous aimez l’espace et l’absence de gravité, vous serez servi par l’Australie, qui du haut de ses perches se balancent dans tous les sens sur fond d’images spatiales. Rien que pour la beauté de la mise en scène, une qualification semble évidente, même si on peut ne pas être fan de la chanson aux styles opéra rock.

L’Islande quand à elle, nous présente son groupe « SM » Hatari. Que dire ? On aime ou on n’aime pas, quoi qu’il en soit les islandais iront certainement en finale, ce qui donnera un peu de matière à certains journalistes détracteurs du concours.

Quand au Suédois qui représente l’Estonie, il nous fait une très belle prestation qui devrait lui ouvrir lui aussi les portes de la finale.

Le Portugal nous présente quand à lui une performance scénique très originale, mais qui aura probablement vocation à rester en demi-finale.

On enchaîne ensuite avec la Grèce, qui nous fait une prestation avec un jeu d’escrime et une mélodie efficace. Avec Chypre dans sa demi-finale, ça peut passer.

Le dernier candidat, Serhat qui représente Saint-Marin nous remet une ambiance de folie avec son « Say na, na, na » assez décalé mais tellement efficace. Malheureusement, il ne chante pas aussi bien que ses choristes et ses chances de parvenir en finale restent vraiment très réduites… mais le miracle existe et beaucoup d’Eurofans seraient ravis de le voir se qualifier pour samedi.

Pour finir, nous avons eu le droit à une « kiss cam » pendant un chant de Dana International, puis aux prestations d’Israel, de l’Espagne et de la France.

Ces trois pays ont été très applaudis, avec une prestation du représentant français époustouflante ! On voit que cette année un énorme travail a été fait par France 2. Bravo et merci à toute la délégation française pour ce formidable tableau que vous nous proposez et qui porte bien nos valeurs.

En attendant de voir le résultat final samedi soir prochain, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une très bonne première demi-finale.

Rendez-vous sur France 4 à 21h pour ceux qui ne sont pas sur place à Tel Aviv.