le site du club ogae france association des fans français de l’eurovision

cocoricovision #59

  • Echo (You and I)

  • Découvrez le titre d'Anggun pour l'Eurovision sur la page France 2012.

cocoricovision #59

Pour commencer l’année, je vous propose un petit voyage dans le temps. Une petite pause en 1961 , en 1969, en 1982, en 2011. Pour la première fois, vous trouverez un supplément à votre cocoricovision. C’est une plongée dans le concours 2011 . L’auteur est de grand talent. Je suis sur que vous apprécierez. Comme je le connais bien, je lui demanderai de dédicacer mon exemplaire.

Et nous voilà déjà en 2012. A l’heure où je rédige mon petit édito, notre rencontre à Montpellier s’est finie sous le soleil et nous sommes tous repartis dans nos régions respectives.

Entre temps, nous avons fait la connaissance d’une personne. Elle est certes, l’une des plus belles femmes du monde, mais en plus, elle aime l’Eurovision. Nous avons pas pris le café ensemble, mais nous avons passé une heure inoubliable. Une discussion très intéressante. A l’heure où sur internet se diffusent des informations à une grande vitesse, tellement vite, qu’elles sont oubliées à peine lues, nous avons opté pour une discussion à l’ancienne, sans caméra, sans enregistrement. Une discussion où l’on a pris le temps d’échanger. Nous vous avons tout retranscrit. Et nous sommes très, très, très fier et surtout très honoré de vous faire partager ce moment. C’est une surprise que l’on vous fait. Anggun nous a consacré du temps. Son temps est précieux, les médias se bousculent, les télés promos s’enchaînent, tout va aller très très vite. Et nous, nous sommes restés une heure. Waouh ! Merci Anggun ! merci de la part de nous tous !

Votre Rédacteur en Chef
Fabrice Biesbrouck
 
 
 

le mot du Président…

Bonjour chères et chers Eurofans.

Comment allez-vous ?

« C’est un beau roman, c’est une belle histoire » ou plutôt ce sont de belles histoires qui vont vous être racontées dans ce nouveau Cocoricovision. Quel rapport entre la chanson de Michel Fugain et notre concours ? Sertab Erener sur son album Rengâ renk la reprend sous le titre Asla. Histoire du concours bien sûr, la petite comme la grande histoire, et ce toujours avec l’humour qui vous caractérise, chers Eurofans.

C’est une belle histoire ou plutôt une belle surprise cette année d’avoir connu très tôt le nom de l’artiste qui va nous représenter cette année sur la scène de Bakou. C’est donc fin novembre qu’a été choisie la très talentueuse Anggun. A l’heure où vous lirez ce numéro nous devrions même connaître la chanson. Merci encore à Anggun du petit mot pour notre nouveau site eurofans.fr.

Site que vous découvrez depuis 1 mois déjà et qui là aussi vous apporte satisfaction. Quelques rubriques sont encore en construction, mais patience, il sera bientôt complet. N’hésitez pas à vous y connecter car maintenant les infos passeront par le site. Je tiens d’ailleurs à féliciter Stéphane qui pendant longtemps s’est occupé de l’ancien site et qui a donc passé le flambeau à Ethan. Merci Stéphane.

Encore une belle histoire de rencontre avec le meeting de Montpellier qui s’est tenu fin janvier. Nous avons pu enfin faire la connaissance de membres du sud que nous ne voyons pas souvent, malheureusement. Merci à tous d’être venus. Où nous retrouverons nous la prochaine fois, mystère ? Une bonne histoire doit avoir son lot de suspense !

De belles histoires de l’Eurovision que beaucoup d’entre vous sont en train de vivre avec les nombreuses demi-finales et finales nationales. Et de belles histoires nous allons en avoir encore beaucoup d’autres, à Stockholm, à Bakou bien sûr à Paris aussi pour les previews qui auront lieu le 15 avril. Retenez la date. Les belles histoires ont toujours une fin, alors à très vite les Eurofans !

To be continuedd
Olivier Dalloz
 
 
 

un grand merci à…

… toute l’équipe de Warner Music, Catherine Scarpi pour sa réactivité, sa gentillesse et sa patience mais aussi Nicolas Bideau sans oublier la standardiste et le bel inconnu qui nous a accompagné dans l’ascenseur. Mais aussi, nos remerciements à Dominique Dufaut. A Olivier, Alain(s) et Farouk.
Et enfin, un très GRAND merci à Sébastien Barké ;-)