le site du club ogae france association des fans français de l’eurovision

le magazine

cocoricovision #74

l’édito du rédacteur en chef

« Embrasse-moi, dis-moi que tu m’aimes … ». En ce jeudi 9 février les paroles de la chanson « Requiem » tournent en boucle dans toute la France. En effet, sur les coups de 18h, par Twitter interposé, France 2 a annoncé qu’Alma représenterait la France au prochain concours Eurovision, en prenant tout le monde par surprise, il faut le reconnaitre. Mais ça a marché puisque le choix du diffuseur français était l’information la plus commentée dans les médias et sur les réseaux sociaux tout au long de la soirée.

C’est donc avec le titre « Requiem », sorti au début de l’année et qui tourne déjà dans les radios et sur les chaînes musicales, qu’Alma défendra nos couleurs à Kiev. Saluons le choix de l’équipe française. « Requiem » est un titre actuel, assez dansant, qui a les moyens de se démarquer et de se faire remarquer aussi bien par les jurés professionnels que par le public. Mais bien sûr la chanson en elle-même ne suffira pas. Il faut maintenant travailler le « whole package ». Si la France nous a parfois déçus sur le sujet, elle a aussi montré qu’elle est capable de jolies choses comme en 2010 avec Jessy Matador, ou en 2015 avec Lisa Angell, dont la première répétition avait été saluée par des applaudissements nourris dans le centre de presse. Et puis il y a eu aussi Amir l’an passé.

Alma, c’est un peu la petite sœur d’Amir, puisqu’elle a assuré la première partie de sa tournée, et que sa chanson a été écrite par Nazim Khaled qui avait aussi écrit « J’ai cherché ». On reste donc dans la pop frenchie, mais une pop ouverte sur le monde et accessible à l’ensemble du public européen. En l’écoutant on pense à Indila qui avait connu un gros succès en Europe il y a peu. D’ailleurs les eurofans européens ont plutôt fait bon accueil à « Requiem ». Certes les goûts des eurofans ne convergent pas toujours avec ceux du public mais c’est de bon augure quand même. Bien sûr en France si beaucoup de personnes expriment leur satisfaction, il y en a certains qui expriment parfois durement (à mon avis trop) leur mécontentement. Personne ne peut faire l’unanimité et surtout pas en France, pays où la critique est devenue une activité presque chronique.

Donc nous disons à Alma de ne pas s’arrêter sur les commentaires de ces grincheux et de préparer son aventure avec sérénité. L’équipe qui travaille avec elle a sans doute beaucoup appris de l’aventure d’Amir et elle saura faire ce qu’il faut pour que sa prestation fasse honneur à la France à Kiev.
 

Farouk Vallette

 

cocoricovision #74

cocoricovision #74

Vous pouvez ici télécharger la version éléctronique.

Le téléchargement de la version intégrale est réservé aux adhérents connectés.

Certaines publications sont néanmoins disponibles pour tous les visiteurs sous forme d'extraits.