le site du club ogae france association des fans français de l’eurovision

le blog 2014

le blog 2014

Copenhague : Le Bilan

par Farouk VALLETTE
le 12.05.14 à 18:30

Copenhague : Le Bilan

Il me fallait au moins une journée pour prendre un peu de recul et faire le bilan de ces quinze jours.
La victoire de l’Autriche et la seconde place des Pays-Bas se sont dessinées au moment de leurs demi-finales. Prestation impeccable + buzz assuré, la cote de l’Autriche est remontée les trois derniers jours. Et c’est mérité car en salle c’est vraiment fantastique. Une prestation vraiment remarquable. Par contre je suis sûrement un des seuls à être totalement indifférent à la « boring » ballade néerlandaise, et cette seconde place reste pour moi un mystère. Avec un Top 5 qui se complète avec Suède, Arménie et Hongrie (ma préférée), on peut dire qu’on a là quelque chose qui se tient. L’Eurovision à qui on reprochait d’être ringard ne serait-elle pas finalement d’avant-garde en couronnant un travesti à barbe ? Ce qui est sûr c’est que c’est plus le personnage que la chanson qui a gagné samedi soir.
Félicitons en tout cas Ethan,qui était l’un des seuls depuis de longues semaines à pronostiquer la victoire de Conchita.
Au chapitre des bonnes surprises on peut citer la 13ème place du suisse Sebalter, que personne ne voyait ci haut. Mauvaise surprise en revanche pour le Monténégro (19ème) et la Grèce (20ème) qui dans des genres totalement opposés avaient pour moi fait de remarquables prestations.
Ce concours marque le triomphe absolu de l’anglais puisqu’il faut descendre à la dixième place pour y trouver des paroles (à moitié) dans une autre langue que l’anglais. Il y a sans doute à méditer là-dessus.
On retrouve dans les votes les échanges de bons procédés entre voisins, qui ont surtout profité à la Russie. Je ne vois pas trop comment résoudre ce problème, mais la conséquence est de laisser mariner dans le fond du classement les pays qui n’ont pas d’amis.
Le Big 5 subit à nouveau un gros échec. On s’y attendait pour l’Allemagne (18ème) mais pas du tout pour le Royaume Uni, annoncé comme le potentiel gagnant dès le dimanche 4 mai et qui finit 17ème. C’est encore pire pour l’italienne Emma Marrone, qui termine à la 21ème place. La blonde Emma est totalement passée à côté de son concours. On le sentait dès son arrivée, tant elle s’est montrée crispée pendant toute sa semaine. Seule l’Espagne fait un classement honorable, 10ème, inespéré pour moi, tant cette chanson m’apparaissait sans potentiel. Mais elle a bénéficié d’un très bon visuel. Les Espagnols peuvent toutefois avoir des regrets avec Brequette, car cette dernière avait les moyens de remporter un concours somme toute très moyen et qui ne restera pas dans les annales.
Et puis il y a la France. J’avoue n’avoir pas vu le truc venir et samedi soir ça a été très douloureux. Heureusement que François-Djemel m’a consolé à l’euroclub. Surtout cela m’a semblé très injuste. Ici tout le monde semblait aimer la « Moustache ». Au centre de presse elle avait été mise 11ème samedi soir. Au cours des soirées à l’Euroclub ou l’Eurofan café, tout le monde se déchaînait sur le dancefloor quand on entendait « Moustache ». Et le capital sympathie des Twin Twin était énorme. Les raisons sont sans doute multiples pour expliquer ce désastre. Tout ça n’enlève rien au talent des Twin Twin et même si je suis le dernier parmi les eurofans je continuerai à les soutenir. La France a eu le mérite d’envoyer une chanson qui représente une tendance de notre scène musicale. C’était risqué. Je me doute que ça va taper à donf sur France 3 et sur les Twin Twin maintenant. Joanna ou les Destan auraient-ils fait mieux ? On ne le saura jamais.
Comment remédier à cette longue série d’échecs depuis 2011 ? Faut-il faire comme d’autres, chanter en anglais et laisser des auteurs-compositeurs scandinaves prendre en charge la production de notre chanson ? Ça pourrait nous obtenir de bonnes places, mais est-ce que ça sera représentatif de la diversité de notre scène musicale ? Sans doute pas. Depuis quelques années et particulièrement depuis ces derniers mois je m’interroge sur la capacité de notre scène musicale à s’exporter. Le succès des Daft Punk ou plus récemment d’Indila, cache en fait un vide total, sauf dans le domaine de l’électro. Est-ce que finalement nos échecs successifs à l’Eurovision ne signifient pas que les européens sont indifférents à note musique ?
Je pense que notre isolement n’est pas une affaire géopolitique. Après tout l’Autriche et les Pays-Bas n’ont pas particulièrement d’amis. Certes nous sommes toujours vus comme un peu prétentieux, mais à mon avis ça ne joue pas. Si isolement il y a, il est surtout artistique.
Je suis en tout cas très content de quitter le nord. Copenhague a été pour moi pire que Malmö notamment au niveau des transports. La ville m’est apparue totalement insensible au concours qui se déroulait chez elle. Le culte que vouent les scandinaves au concours me semble plus un mythe qu’une réalité. Comment vont réagir les Autrichiens ? Ce sera la surprise. En attendant je regrette toujours Bakou et je suis loin d’être le seul.
Un grand merci à ceux qui m’ont suivi et je vous dit à l’année prochaine Inch’Allah.

Bye-bye Copenhague

par Farouk VALLETTE
le 11.05.14 à 21:37

Bye-bye Copenhague

Le réveil était dur ce matin, car après la conférence de la gagnante de cette année Concita Wurst, il y avait à l’Euroclub la traditionnelle After Party pour les accrédités et les délégations. Du beau monde et bien sûr Conchita a fait une apparition sur la scène où elle a bien sûr chanté le désormais culte « Rise like a phoenix ». Beaucoup d’artistes étaient là et nos Twin Twin aussi. Sans doute déçus mais souriants malgré tout et toujours très demandés pour des photos. Le détail des votes commençait à être révélé et chacun regardait avec fébrilité son portable. Bah, il sera temps de faire ça à tête reposée de retour à Paris. On a dit avec tristesse au revoir à tous nos amis, et après une très courte nuit c’est sous la pluie que nous avons quitté Copenhague, où, on vous l’avoue, on n’a pas trop envie de revenir.

DSC09122b.JPG DSC09209.JPG DSC09253b.JPG

En direct : Le centre de presse en folie !

par Farouk VALLETTE
le 10.05.14 à 21:31

En direct : Le centre de presse en folie !

Le centre de presse est en effervescence comme on ne l’a jamais vu. On a commencé très fort avec l’Ukraine, tout un symbole étant donné la crise que vit le pays. Toutes les caméras étaient braquées sur les journaistes ukrainiens et en plus Maria a été superbe, tout comme Teo qui suivait. C’est un peu retombé avec l’Azerbaïdjan mais c’est reparti avec l’Islande.

DSC08955.JPG DSC08959.JPG

Norvège très applaudie, normal, y’a pleins de norvégiens ici. Très bien filmé et beaucoup d’émotion.
Ca dansait pendant la Roumanie et l’Arménien nous est paru très crispé.
Le Monténégro sublime, j’ai presque pleuré tant c’était magnifique. Bref je m’Aitorise.
Moments de folie pendant la Pologne et la Grèce. Puis c’est Conchita et toutes les caméras cherchent désespérement des autrichiens. On en trouve pas, alors tout le centre de presse reprend « Rise like a phoenix ». Puis c’est l’Allemagne, moment idéal pour aller faire sa pause pipi et vu l’encombrement aux WC je suis pas le seul à le penser.
Sanna bien, ici ce fut applaudi, mais sans plus et pas beaucoup de suédois.
Par contre nous les Français on a mis le feu. Nos amis de la délégation nous ont rejoint. Et je vous garantis que trois minutes à sauter, les bras en l’air ça vaut toutes les séances de gym au monde.

DSC08971.JPG DSC08975.JPG

La sauce est retombée avec la Russie, l’Italie et c’est le calme plat avec la Slovénie.
On est dans le moment creux du concours. La Finlande passe inaperçue et malgré tout leur enthousiasme les supporters espagnols n’arrivent pas à réveiller le centre de presse.
Aaaaahhhh merci Sebalter on allait s’endormir. Ca repart les gens se remettent à bouger.
La Hongrie c’était parfait, mais étant un inconditionnel vous savez que je ne suis pas objectif.
Ensuite ce fut Malte, et le Danemark et là nos hôtes du centre de presse Abdel Aziz Mahmoud et Ulla Essendrop se sont lâchés.

Difficile d’avoir de l’ambiance avec les Pays-Bas, mais la colonie néerlandaise présente ici a soutenu ses représentants.
Saint-Marin est passée un peu inaperçue et maintenant les anglais sont déchaînés.
On essaie d’y voir un peu plus clair penadnt le recap et on n’y arrive pas mais la cote de l’Autriche et des Pays-Bas a encore monté ici.

DSC09009.JPG DSC09067.JPG DSC09074.JPG

Voilà le vote. On n’aura pas zéro c’est déjà ça. Sifflets pour les 12 points de la russie
Ca semble plié pour l’Autriche avec les Pays-Bas derrière comme je l’annonçais tout à l’heure.
0h23 C’est donc d’Autriche qui gagne. Mérité car la prestation était superbe.
Très déçu pour les Twin Twin, mais on est très fiers d’eux et on les aime.

le blog

par Stéphane CHIFFRE
le 10.05.14 à 20:38

Mercredi 7 mai : Party Arméno-Ukraino-Allemande

Il est samedi 20h00 au centre de presse. La tension monte. Des fans portugais reprennent leur chanson à présent éliminée.
Je vais bientôt rejoindre non pas les fans italiens, mais un fan britannique à qui je viens d’acheter mon ticket pour la finale. Je suis en « Lordi 3 », et j’aurais le pack français dans ma ligne de mire, en « Loreen 3 ».

Je profite de ces dernière minutes pour mettre en ligne quelques videos de la soirée de mercredi soir, où j’ai enfin entendu le chanteur arménien chanter autre chose que sa chanson dont je préfère taire le qualificatif qui me vient à l’esprit.

La soirée a commencée vers minuit, avec un passage du candidat monténégrin, suivi par la candidate estonienne non qualifiée pour la finale, et les 6 islandais. L’Estonienne nous a montré une autre facette de son répertoire, sans son danseur, tandis que le monténégrin nous a fait la version originale, puis anglaise de sa chanson. Les islandais ont repris les mêmes chansons que lors de la réception à la résidence de l’ambassadeur islandais, dont je n’ai pas encore eu le temps de vous parler. Sans doute après le concours…

DSC04476.JPG DSC04481.JPG DSC04482.JPG

La capacité de la puce de mon appareil photo étant limité pour les films, voici les 4 video que j’ai pu faire. Les 3 artistes ukrainien, allemand et arménien ont repris chacun 3 à 4 chansons. Le « Get lucky » interprété par Aram mp3 était autrement plus sympa que sa chanson…





Et je termine (il est 20h35) en disant que je suis reparti, très content, avec l’album vinyl de la candidate allemande. De mémoire, il faut remonter à Verka Serduchka (2007) pour voir un vynil sorti par un artiste de l’eurovision.

Bonne soirée à tous
SC

Samedi 10 Mai - En direct du centre de presse

par Farouk VALLETTE
le 10.05.14 à 18:19

Samedi 10 Mai – En direct du centre de presse

DSC08927b.JPG

Il est 18h et on est parti pour près de six heures de direct dans un centre de presse qui bourdonne comme jamais. Les caméras se bousculent, les tables sont toutes occupées et l’effervescence est à son maximum.
On a aperçu Cyril Féraud qui vient de faire une (courte apparition).
Les Montenegrains liquident leurs CD promos.
De leur côté les italiens nous ont offert un très bon gâteau à la fraise. On nous a aussi donné des drapeaux monténégrains et des autocolants Grecs.

DSC08920.JPG

18h30. Le centre de presse a voté et le Top 10 dans l’ordre est le suivant :
Autriche Suède Pays-Bas Hongrie Grèce Royaume-Uni Arménie Danemark Espagne Ukraine, et la France est en 11 !
Petite info, les trois derniers pays à voter sont Suisse Géorgie et Slovénie, deux voisins de l’Autriche. Un signe ?
Les roumains liquident leurs CDs.

20h30. Les fans sont partis, restent les journalistes. Il y a beaucoup de caméras, car des reportages d’avant concours en direct (ou presque) sont réalisés. Russie, avec Philip Kirkorov, transformé en Régine de la grande époque. Azerbaïdjan avec Dilara et Eldar, avec qui j’ai papoté deux minutes et qui m’a confié son envie de revenir à l’Eurovision d’ici deux ou trois ans, ce qui est de bonne augure car on a très envie de revenir à Bakou.
Les pigeon holes vont être vidés à partir de 21h et leur contenu remis aux personnes présentes sous forme de tirage au sort.
Info exclusive sur Saint-Marin. Valentina, très fatiguée, a fait une longue sieste.
Les deix Stéphane sont revenus des pigeon holes avec le sourire jusqu’aux oreilles, un mystérieux CD à la main.
La caméra d’Eurovision TV est juste à côté de nous et ça nous gonfle. J’espère qu’ils vont bouger très vite.

Les jeux sont faits ... Rien ne va plus !!!

par Farouk VALLETTE
le 10.05.14 à 16:38

Les jeux sont faits … Rien ne va plus !!!

Ca y est nous venons d’assister à la dernière générale. Le spectacle est plutôt chouette, malgré quelques « trous d’air ». Chacun mérite bien sa place en finale, je pense, à une erreur de casting près : la Slovénie. J’aurais bien vu la Macédoine ou Israël à la place. Mais 26 chansons c’est quand même long et après la chanson du Danemark on fatigue. Nous étions placés tribune Loreen c’est-à-dire à gauche de la scène et donc nous voyions les artistes avant leur entrée sur scène. Ils sont au pied de la scène pratiquement pendant toute la chanson qui les précède. Parfois on les voit même danser, comme l’azérie Dilara pendant Cheescake, ou les grecs pendant la chanson polonaise. Bref il y a un très bon esprit entre les artistes. Bonne prestation des Twin Twin.
Devant nous une famille danoise, papa, maman et les trois fillettes en tutu blanc. Il faudra m’expliquer pourquoi on emmène de si jeunes enfants à un spectacle qui dure plus de trois heures. Au bout de dix minutes papa a dû emmener la petite dernière et on ne l’a revu qu’à la moitié du show. Au bout de la seconde chanson les deux autres s’ennuyaient déjà. Alors on a sorti la tablette pour jouer. Au bout d’une heure, on avait faim, alors papa a ramené des boissons avec des saucisses ketchup mayonnaise, et bien sûr le tutu a fini taché.
Dans la green room, des volontaires ont pu profiter du spectacle. Puis au moment où la présentatrice devait interroger les artistes, ce sont ces volontaires qui ont répondu, avec les artistes à côté ! Très chouette. A noter que nos Twin Twin font parties des artistes avec qui la présentatrice échange quelques mots pendant l’interval act. Cet interval act est un peu long et ennuyeux, mais pendant la prestation d’Emmelie de Forest, « Rainmaker », tous les artistes sont réunis sur la scène. Vraiment très sympa.
Et me direz-vous, qui va gagner ? Franchement je n’en sais rien. Les bookmakers ont semble-t-il misé sur la Suède. Mais ça reste ouvert. Hongrie, Royaume Uni, Grèce, Autriche ou Pays-Bas sont aussi cités. Et si la surprise venait de la Pologne, de l’Italie ou de l’Arménie ? Vous me direz je ne prends pas de risques. Je pense surtout que les votes vont partir dans tous les sens et ça promet d’être très excitant. J’espère une bonne place pour les Twin Twin. Et pourquoi pas un gagnant que personne n’a vu venir ? Tiens la France, par exemple.
Devant nous une séance de points fictive, avec l’azérie Sabina Babayeva (2012), qui ressemble à une momie, et qui est invitée à se tromper en donnant dix points à l’Irlande. Et le Danemark vient de nous donner douze points. Ok c’est pour de faux, mais c’est l’islande qui gagne.
Hier je mixais à l’Eurofan café. Plus petit que l’Euroclub, mais plus convivial. Une première partie spécial Melodifestivalen (beaucoup de suédois sur le dancefloor) avant de poursuivre avec des chansons du concours et bien sûr beaucoup de « Moustache ». C’est un plaisir de pouvoir lancer des chansons françaises. En plus « Moustache » et « Allez ola olé » font toujours un tabac. Beaucoup d’eurofans européens avec des tee-shirts « Moustache ». Oui notre chanson plaît bien ici. Les pays du nord devraient nous donner des points, enfin après avoir fourni leurs voisins.

DSC08914.JPG DSC08913.JPG

le blog

par webmaster
le 10.05.14 à 01:00

Copenhague – 10 mai 2014

C’est le grand jour !
Voici le programme de cette deuxième et ultime journée…

 

finale       générale 3       13.00 – 16.30      
finale       live       21.00 – 00.30      
finale       conférence de presse       01.00 –            
14 ? Vous avez dit 14 ?

par Farouk VALLETTE
le 09.05.14 à 04:52

14 ? Vous avez dit 14 ?

4h du mat c’est sans doute une heure un peu spéciale pour écrire un billet, mais ça bouillonne en moi et faut que ça sorte.
L’Eurovision fonctionne depuis plusieurs années sur une hypocrisie. Les instances soutiennent que l’ordre de passage n’a pas d’importance et ne joue pas sur le résultat final. Les amateurs du concours pensent le contraire et affirment qu’il faut mieux passer en seconde partie, voire dans le dernier tiers pour faire un bon résultat. Les délégations semblent être d’accord puisque quand on tire un ordre de passage vers la fin on affiche une évidente satisfaction, alors qu’on se doit de faire bonne figure et de masquer sa déception quand on tire un ordre de passage au début.
Depuis deux ans c’est « la production » qui décide. On ne tire que le passage dans la première partie ou dans la seconde. Ceci est justifié par la nécessité (très discutable d’ailleurs) de maintenir un certain rythme dans le concours en évitant une concentration de chansons de même style. Nous avons tous grimacé quand nous l’avons appris. Un tirage au sort laisse le hasard décider, quand la main de l’homme s’en charge, les arrières pensées pas toujours désintéressées ne sont pas loin.
Le concours 2013 en a été l’illustration avec neuf chansons du top 10 final passant dans le dernier tiers. Un hasard ? Drôle de hasard. Le dernier gagnant à être passé dans la première partie du concours était l’Ukraine en 2004. Une éternité. Depuis ça n’est plus arrivé. Loreen passant en position 2 ou 3 aurait-elle triomphé des mamies russes passant en 19 ou 20 ? Intervertissez Azerbaïdjan et Italie en 2011, aurait-on fini à Bakou en 2012 ?
Mardi matin les français ont été soulagés de tirer la seconde partie. Après être passés en position 10 en 2011, 9 en 2012 et 1 en 2013, on aurait pu penser que la production ferait un geste et nous positionnerait entre 17 et 20 cette année. Non, elle nous fait ce que les jeunes appellent la nique. On passe en 14. Première position de la seconde partie, juste après la pub, ce qui fait que la moitié des gens seront encore dans leurs toilettes ou devant leur frigo quand démarrera « Moustache ». [ERRATUM : Aux dernières nouvelles la pub serait entre 12 et 13, donc une chanson avant les TWin TWin, c’est déjà ça] On s’est fait marcher dessus. Si nous avions encore un espoir de gagner, il s’est envolé ce soir sur les coups de 1h du mat.
Ce n’est pas le plus beau. Sanna Nielsen, la méga favorite, a eu la mauvaise idée de tirer le première partie, mardi soir. Tout le monde le disait ici : Ils vont le mettre en position 13. Bingo ! On aurait dû parier sur ça on aurait gagné, mais avec une cote tellement ridicule, puisqu’on aurait sans doute récupéré juste notre mise. Qui peut encore douter qu’on ne cherche pas à favoriser la favorite ?
Mieux encore regardons le début : Ukraine, Belarus, Azerbaïdjan. Les organisateurs n’ont pas envie de se coltiner la guerre civile qui pointe en Ukraine, ni les gros dictateurs d’Europe de l’Est. En position 5 on a la Norvège, qui a sans doute fait passer le message qu’elle n’a pas trop envie d’organiser le concours tout de suite. Après nous avons en 7 et 8, collés, l’Arménie et le Monténégro. C’est sur que ça va casser le rythme. Mais au moins on est tranquille. On n’ira pas à Erevan l’an prochain. Et pour finir il y a un pack du tonnerre avec de 9 à 13, Pologne, Grèce, Autriche, Allemagne (on ne va pas se mettre à dos les allemands) et Suède, juste avant la pub, histoire d’avoir bien « Undo » en tête pendant cinq minutes.
Passons à la seconde partie. La France essuie donc les plâtres en position 14. La Finlande est bien lotie 18, tout comme l’Espagne en 19 (histoire de les consoler de la position 5 de 2013 ?) et la Hongrie en 21. Et pour la fin, oh surprise ! on retrouve deux favoris des bookmakers les Pays-Bas en position 24 et le Royaume Uni en position 26, avec Saint-Marin coincé entre les deux.
Ce qui pose problème c’est que la production a probablement les résultats des deux demi-finales. Donc elle sait quels sont les trois ou quatre pays de ces demi-finales qui peuvent gagner. La seule inconnue qui reste c’est le big 5 et là-dessus c’est sans doute l’avis des bookmakers qui fait foi.
L’ordre de passage est trop important et on ne peut pas laisser des mains humaines le trafiquer. Soit on revient à un tirage au sort intégral comme avant 2013, soit on imagine un système transparent, avec par exemple des poules, comme au foot, avec des chansons classées en catégories, lente, assez lente, un peu rythmée, très rythmée. Et on pioche en fonction du rythme qu’on veut avoir. Il est temps de faire passer le message et d’exiger que la transparence revienne dans l’ordre de passage, sans quoi nous aurons la confirmation que décidément il se passe des choses pas très jolies dans les coulisses de l’Eurovision.
Quand à la France elle a de bonnes raisons d’être très mécontente ce soir. Avons-nous juste le droit de faire un gros chèque et d’avaler les couleuvres ? Ce chèque nous ne sommes pas obligés de le faire et franchement si on nous traite de cette façon, ça ne donne pas envie de revenir en 2015.
J’en oublie de parler de la seconde demi-finale. L’élimination d’Israël a été un choc ici, mais à y regarder de plus près c’est pas si étonnant que ça. Par contre pour OGAE France ça la fout mal, car comme en 2007 et 2008 on met en tête de notre vote un éliminé des demi-finales. Par contre nous sommes très contents pour nos voisins suisses qui affichaient ici un sourire radieux. Ils ont de quoi puisqu’en plus ils passent en position 20 !
Ordre de passage de la Finale (en anglais car là j’ai pas du tout envie de le réécrire en français) et quelques photos de la conférence de presse (insipide) des qualifiés :
1. Ukraine
2. Belarus
3. Azerbaijan
4. Iceland
5. Norway
6. Romania
7. Armenia
8. Montenegro
9. Poland
10. Greece
11. Austria
12. Germany
13. Sweden
14. France
15. Russia
16. Italy
17. Slovenia
18. Finland
19. Spain
20. Switzerland
21. Hungary
22. Malta
23. Denmark
24. The Netherlands
25. San Marino
26. United Kingdom

DSC05880.JPG DSC05909.JPG DSC05916.JPG DSC05923.JPG DSC05935.JPG DSC05940.JPG

le blog

par webmaster
le 09.05.14 à 01:00

Copenhague – 9 mai 2014

Au programme de la onzième journée…

 

finale       générale 1       14.00 – 17.30      
finale       finale jurys       21.00 – 00.30      
2ème DEMI-FINALE : En direct du centre de presse

par Stéphane CHIFFRE
le 08.05.14 à 21:07

2ème DEMI-FINALE : En direct du centre de presse

Il pleut comme vache qui pisse sur Copenhague. On a même eu droit à un arc en ciel au centre de presse.

DSC04511.JPG

Tonnerre d’applaudissement aux premières notes du Te Deum.
Je vous livre quelques clichés de fans et d’artistes – la représentante allemande ne quitte plus les polonaises – pris dans l’heure précédente.

DSC04487.JPG DSC04494.JPG DSC04502.JPG DSC04503.JPG DSC04508.JPG DSC04510.JPG

Ça y est, on a monté le son au press center! Ouf!
Le spectacle d’ouverture semble plus prisé que celui de mardi soir. Quelques claps au son des violons « modernes ».

Yes, c’est magnifique!

Malte : Belle carte postale. C’est frais! Quelques applaudissements, seulement.

ISRAËL : Les fans sont surexcités! Les planches du press center battent au rythme de la chanson! La dernière minute, claps en continu. Enthousiasme général!

DSC04512.JPG

NORVÈGE : La salle semble mieux réagir que le centre de presse qui écoute religieusement. Non, je me trompais, pas mal d’applos!

LA GÉORGIE : La carte postale a été faite pour moi! J’avais pensé à la même pour la carte française, mais ça ne faisait que 2 couleurs sur 3. Un photographe, ou plutôt une grosse vache, à moins que ce soit les deux, s’amuse à danser n’importe comment. Et il s’est accroché sur le tapis du press center et se vautre. Bien fait!
Au bout de 3 minutes, on a quand même envie de passer à autre chose.

DSC04537.JPG

LA POLOGNE : Encore une belle idée de carte postale. Quelques applos en rythme, la lavandière reçoit des applos, tandis que la rabatteuse fait rire. gros applos au final! Des cris : POLSKA! POLSKA! les drapeaux ukrainiens sont aussi là en soutient! Ça devrait le faire.

DSC04515.JPG

L’AUTRICHE : La salle chauffe! J’adore la carte postale et la montée en escabeau avec talon aiguille. Gros applos quand la lumière apparait sur son visage. Les caméras sont prêtes à saisir les fans. Petite tablée de fans autrichiens. Ambiance de folie sur les dernières notes de la chanson. Une copine belge de mon voisin dit sur twitter : Si ça passe pas, je perds toute confiance en l’Eurovision!

DSC04519.JPG

LA LITUANIE : La meilleure partie des 3 minutes, c’est la quatrième!

LA FINLANDE : Quand la batterie démarre, on est entrainé. J’adore le jeu de lumière. Ohohoh en rythme dans le press center.

L’IRLANDE : Belle carte postale. les fans belarus se préparent. Les irlandais sont dans la salle sans doute. Pas sûr que ça passe.

BIÉLORUSSIE : Les fans sont prêts pour 2 télés russophones. Le présentateur au nœud papillon rouge et vert s’agasse de son caméraman dont la caméra a un problème. Bon, c’est pas en France qu’il y aurait 2 chaines pour filmer des fans français en délire. Faut-aussi dire que je suis tout seul. Bon, je m’égare. Le press center aime la chanson, sans plus non plus. A noter qu’un certain pays, pas dans les favoris, fait du parasitage ou de l’incruste !

DSC04524.JPG DSC04525.JPG DSC04528.JPG DSC04530.JPG DSC04532.JPG

ARY de MACÉDOINE : Ça bouge bien. J’aime bien la lumière. Markus (Saint Marin) me dit que ça passera, contrairement à l’Irlande. Pas de fans macédoniens, mais de beaux applos.

SUISSE : Encore une belle carte postale. La salle démarre au quart de sifflet! Ça clappe dans les mains, y compris par les fans de Bélarus. Le suisse passe bien à la télé. Pas sûr que les effets pyro soient utiles. Très entrainant. Dernière minute de claps continus au rythme de la chanson.

Éclats de rires sur les 29 humectages de lèvres de Johnny Logan. Bon, Olivier me dit que ce sont au total 30 humectages. Voilà ce que c’est d’avoir un oeil sur l’écran et l’autre sur le clavier!

LA GRECE : Les fans sont chauds! Ça y est le plancher tremble à nouveau! Les espagnols sont aussi en délire.
Bref, ici c’est le délire complet!

DSC04536.JPG

LA SLOVÉNIE : Sympa la carte postale. Bien applaudie, alors qu’il n’y a pas un slovène aux alentours. Un signe?

LA ROUMANIE : Encore une bonne idée de carte postale, bien que la finition me semble pas top. Les hurlements de la chanteuse sur le clavier rond, bon, cela suffira-t-il?

Les fans d’Israël se réveillent sur la reprise. Un espagnol devant moi crie un « muy bien » alors que le récap diffuse en gros plan les lolos de la lavandière polonaise. On siffle en accompagnant le suisse.

Axel (le Belge) twitte pour dire de voter pour la Norvège et l’Autriche.

Pas sûr que l’Australie se soit qualifiée si elle avait été le 16ème pays concurrent ce soir!
Olivier, dans les commentaires, ne semble même pas qualifier 10 pays…

On nous distribue un flyer pour le concert demain de la slovène à l’Euroclub. La question est à quelle heure (non précisée). Ça dépendra de sa qualification ou pas!

Gros applos pour la mamie danseuse! Le spectacle a plut ici aussi!

The Wiener takes it all! On va être quelques uns sur le coup pour avoir ce CD!!!

On a fait la claque pour « Moustache »! On s’est fait filmer, mais par quelle chaine?

Bon, il faut boucher les trous pour tenir la durée du show avec seulement 15 chansons? Encore un nouveau récap alors qu’on ne vote plus.

Je ne fais plus de paris. Je n’ai pas pu joindre Mme Irma!
We have a valid result. Merci, ça se faisait attendre.

LES QUALIFIES SONT : La SUISSE Ouais!!, La SLOVÉNIE Ouais!!! , La POLOGNE le press center en délire, La ROUMANIE on s’y attendait, La NORVEGE, La GRECE on est toujours à l’ouest, MALTE , On craint pour l’AUTRICHE, Le BELARUS, La FINLANDE, le public crie AUSTRIA !!! et c’est l’AUTRICHE!!!
ISRAËL Out, c’est pas possible!!!! Encore des surprises!
Et je ne peux m’empêcher de reprendre ici le théorème d’Alain FONTAN. Un gagnant aux previews d’Eurofans (Israël en l’occurrence) ne fait pas un gagnant au concours. Bon sauf que là, c’est une élimination!
Rappelons qu’ISRAEL était un des favoris du vote des clubs OGAE.

Je ne vous dis pas à samedi. J’ai trouvé un ticket et soutiendrait la chanson italienne au milieu des fans transalpins.
A bientôt!
Stéphane

2ème DEMI-FINALE : Les favoris du Centre de Presse

par Stéphane CHIFFRE
le 08.05.14 à 20:57

2ème DEMI-FINALE : Les favoris du Centre de Presse

Selon les bons et mauvais goûts des accrédités, voici les pronostics du centre de presse :
LES QUALIFIES SONT : Malte, Israël, Norvège, Pologne, Autriche, Finlande, Irlande, Suisse, Grèce et Roumanie.
Rappelons le centre de presse n’en avait eu que 8 sur 10.

DSC04505.JPG

Un mercredi très chouette

par Farouk VALLETTE
le 08.05.14 à 15:26

Un mercredi très chouette

On a décidé de rester à Copenhague ce mercredi. D’abord parce qu’on voulait voir les Twin Twin à l’Eurovision Village et puis parce qu’on en a marre des bus. Petite virée donc dans le centre de Copenhague. Il pleut. Mince alors, pas une goutte en dix jours et juste quand nos Twin Twin sont à l’Eurovision Village ça pleut. Mais bon à peine étaient-ils montés sur la scène que le soleil s’est pointé. C’est un signe ! Ce fut un très chouette moment. François, Lorent et Patrick étaient accompagnés d’Ulrich, le choriste français. Nombreux étaient les français venus soutenir nos représentants. Y’avait beaucoup de bleu-blanc-rouge. Régine, Sylvie, David, Michael étaient au premier rang et chantaient en cœur « Moustache » et « Moi-même ».

DSC05381b.JPG DSC05387.JPG DSC05414.JPG DSC05425.JPG DSC05443.JPG DSC05447.JPG DSC05463.JPG DSC05484.JPG DSC05491.JPG DSC05519.JPG DSC05528.JPG DSC05544.JPG DSC05556.JPG DSC05567.JPG DSC05571.JPG DSC05580.JPG DSC05588.JPG DSC05600.JPG DSC05604.JPG DSC05634.JPG DSC05675.JPG DSC05682.JPG

Puis après un petit restau typique danois, direction l’Euroclub ou je faisais le DJ pendant la première partie. KIffant. Des artistes étaient là (Allemagne, Ukraine, Arménie, Monténégro, Suède, Estonie, Islande, Hongrie). Y’a eu de la moustache, et du allez ola olé (au moins trois fois). Faut bien. On m’avait demandé de mettre le remix de Conchita Wurst. Il m’a vidé la salle en deux minutes. Grrrr. Mais bon, un coup de moustache et c’est reparti. Quand a notre ami Stéphane il était dans un état second pendant le show des Pollaponk.
Nous sommes au centre de presse et on se regarde la troisième générale, de la demi 2 celle des enfants. Niveau pronostics, je me lance et vire Géorgie, Lituanie, Irlande, Suisse et Slovénie. Bonne demi-finale 2 à tous ce soir !

P1030316b.JPG

le blog

par webmaster
le 08.05.14 à 01:00

Copenhague – 8 mai 2014

Le nom des 26 finalistes c’est pour ce soir !
Au programme de cette dixième journée…

 

demie 2       générale 3       15.00 – 17.00      
demie 2       live       21.00 – 23.00      
demie 2       conférence de presse       23.30 – 00.15      
Valentina Monetta & Pollapönk au Top

par Farouk VALLETTE
le 07.05.14 à 12:54

Valentina Monetta & Pollapönk au Top

C’est donc sur le coup de 23h que sont tombés les résultats de la première demi-finale du concours 2014. Et comme d’habitude il y avait des surprises et mon Dieu que c’était bon.
Le spectacle était de qualité, apprécié par chacun.et d’où nous étions placés, tribune Lordi sur le côté droit, on voyait plutôt bien. Notre ami Stéphane était resté au centre de presse et nous l’avons rejoint une fois les seize chansons passées.
Le centre de presse était rempli. Et dans le coin des néerlandais on était très fébrile. Puis un à un le nom des 10 qualifiés a été révélé et par deux fois le centre de presse a vibré de joie : pour Saint-Marin et pour les Pays-Bas (forte communauté de journalistes hollandais oblige).
Ils sont donc dix. La qualification de Valentina Monetta est à la fois un évènement et une grosse surprise tant tout le monde ici voyait nos amis de Saint-Marin éliminés une nouvelle fois. L’émotion de Valentina et de son équipe était visible. Evènement aussi mais attendu celui-ci, la première qualification du Monténégro pour la grande finale. Le talent de Sergej a joué. Inattendue par contre c’est la qualification des Islandais de Pollapönk et ils ont laissé éclater leur joie tout au long de la soirée et ça faisait plaisir. Surprenante aussi mais moins car sur ces derniers jours leur qualification était prévue, le passage des Pays-Bas en finale. Pour le reste Russie, Suède, Arménie, Azerbaïdjan, Ukraine et Hongrie sont en finale comme prévu.
A la conférence de presse ils ont tous dit qu’ils étaient émus, heureux et fier, avant de tirer au sort leur passage en finale. Et si on ajoute le Big 5 on se retrouve dans la configuration suivante :
Ordre de passage de 1 à 13 : Allemagne, Suède, Arménie, Islande, Monténégro, Azerbaïdjan, Arménie, Ukraine, Suède et Islande.
Ordre de passage de 14 à 26 : Danemark (en 23), Royaume Uni, France, Italie, Espagne, Hongrie, Russie, Saint-Marin, et Pays-Bas.
Donc si on compte bien il reste six places dans la première partie et quatre dans la seconde.
Du côté des éliminés on est très tristes pour nos amis lettons, qu’on a croisé hier à l’Euroclub, et pour qui chacun a eu un mot gentil, tant ils nous ont fait passer de bons moments pendant ces dix jours. Tristes aussi pour Axel Hirsoux qui était si heureux de réaliser son rêve en participant au concours, pour la moldave Cristina, l’estonienne Tanja et l’albanaise Hersi qui étaient toutes les trois adorables. Nous étions aussi assez surpris pour le Portugal, car Suzy a fait danser tout le B&W Hallerne, c’était incroyable. La malheureuse Suzy, au vu de la réaction du public a dû y croire pendant deux heures. C’est la dure loi du concours.
Sachez aussi que quelques heures avant la demi, nous avons vu débouler dans le centre de presse Verka Serduchka elle-même et les jumeaux Jedward. Ah l’Eurovision, c’est comme une drogue, quand on y a participé on a envie d’y revenir même pour trois secondes !

DSC05243B.JPG DSC05253B.JPG DSC05274B.JPG DSC05279B.JPG DSC05282B.JPG DSC05311B.JPG DSC05303B.JPG DSC05306B.JPG DSC05183B.JPG

le blog

par webmaster
le 07.05.14 à 01:00

Copenhague – 7 mai 2014

Au programme de la neuvième journée…

 

demie 2       générale 1       15.00 – 17.30      
demie 2       finale jurys       21.00 – 23.00      
1ère DEMI-FINALE : En direct du centre de presse

par Stéphane CHIFFRE
le 06.05.14 à 21:18

1ère DEMI-FINALE : En direct du centre de presse

Je vous retransmets l’ambiance du centre de presse :

ARMÉNIE : Mou, pas d’applaudissement.
La télé russe vient de passer me demander mon opinion sur leur chanson. J’ai fait dans le politiquement correct. On sait jamais les chars soviétiques se rapprochent (de l’Ukraine)…

LETTONIE : C’est plus gai ! Le letton a sourit, et fait un clin d’œil. Enfin des applaudissements!

ESTONIE : C’est enjoué, la salle a l’air de suivre le rythme. Gros applaudissements dans le centre de presse!!

SUÈDE : Centre de presse en délire avant la chanson. Bon, c’est biaisé…
Elle m’a paru un peu en dedans au début, et s’est lâchée au bout d’une minute.
Un tonnerre d’applaudissement!

ISLANDE : Ça tape dans les mains. Le petit numéro de jambe a généré des sifflets et encore plus d’applaudissement. Bien joué les gars!

ALBANIE : Joli tatouage. un faux? Présentation très élégante, ou bien un peu vieillotte, ou les deux. Belle voix. Mais bon, la chanson, quoi!

RUSSIE : Présentation efficace. Very shiny sur la fin. Applaudissements dans la salle (et pas que des russes présents)

AZERBAÏDJAN : Je ne me fais toujours pas à la chanson. Je parierai pour une élimination surprise… Mais mon avis n’est pas partagé, autant d’applaudissements que pour la Suède, c’est dire!
Un fan un peu esseulé :

DSC00002.JPG

UKRAINE : Émeute au centre de presse. Les ukrainiens se mobilisent. Ukraine 1 – Russie 0 ! Un Carton d’applaudissements!

DSC00001.JPG

BELGIQUE : Le belge tricote ! Non mais allo quoi ! Marc, mon voisin de droite, fan belge, devient l’attraction des photographes. Axel ne transpire pas. Ouf, ça nous aura été épargné! Mes tympans viennent d’être transpercés par mon voisin wallon… Et de gros applos dans la salle.

DSC03522.JPG

MOLDAVIE : Voix rauque au début… Je n’ai jamais su quoi que penser de cette chanson. Belle chorégraphie! applos mous.

SAINT MARIN : Après le tricot, on nous fait dans l’artistique! Valentina peint! C’est old fashion, la chanson et la présentation, mais j’aime bien. Applos mous dans la salle.

Gros applos pour Verka !

PORTUGAL : Très belle idée de carte postale! Dès les premières notes, ça tape des mains. Ok moi aussi, je lâche le clavier! Tout le monde soutient le Portugal ici! incroyable! pourtant j’ai pas vu un drapeau ni un fan.

PAYS-BAS : Très belle présentation. Les jurys pourront-ils sauver la chanson? Pas engouement ici.

MONTÉNÉGRO : Élégance et sobriété. Puissance aussi. Applaudissements enlevés.

HONGRIE : Très belle idée de carte postale. Comment interpréter et présenter un texte sur un sujet aussi difficile? Ben voilà, c’est très réussi. Gros applaudissements au press center.

Farouk et Fabrice reviennent de l’Arena et m’indiquent que le plus gros carton, et pour eux la plus grosse surprise, a été le Portugal. Comme au centre de presse où il n’y avait pourtant pas un portugais.

Tout le monde se cogne comme de l’an 40 du vilain petit canard.

Je viens de voter pour la Hongrie, le Portugal et Saint Marin (plus par sympathie pour ce dernier).

Je me lance dans les pronostics : Lettonie, Estonie, Suède, Islande, Russie, Ukraine, Moldavie, Portugal, Monténégro et Hongrie. Il est sans doute un peu osé d’éliminer l’Arménie et l’Azerbaidjan, mais faut bien se lancer! J’ai un doute sur la Belgique.

Dans le press center, les hollandais sont prêts à crier de joie ou pleurer en direct pour la télé hollandaise

DSC03523.JPG

On a essayé de faire la claque quand l’extrait de « Moustache » est passé, mais bon, on est 5…

LES QUALIFIES SONT : ARMÉNIE, SUÈDE, ISLANDE, RUSSIE, AZERBAÏDJAN, UKRAINE, SAINT MARIN, PAYS-BAS, MONTÉNÉGRO, HONGRIE.
L’an prochain je consulterai Mme Irma!
Tonnerres d’applos pour la Suède, l’Ukraine, le Monténégro, les Pays-Bas et Saint-Marin.
Incompréhension quant à l’élimination du Portugal.
Sifflements pour la Russie dans la salle!!! Mais il parait que l’UER a coupé les sifflements !

DSC00008.JPG DSC03527.JPG DSC03527.JPG DSC03528.JPG DSC00003.JPG DSC03525.JPG DSC03525.JPG DSC03530.JPG DSC03523.JPG

Ambiance de folie ce soir avec Saint Marin.
A bientôt
SC

1ère DEMI-FINALE : Les favoris du Centre de Presse

par Stéphane CHIFFRE
le 06.05.14 à 20:55

1ère DEMI-FINALE : Les favoris du Centre de Presse

Selon les bons et mauvais goûts des accrédités, voici les pronostics du centre de presse :
LES QUALIFIES : Arménie, Estonie, Suède, Russie, Azerbaïdjan, Ukraine, Belgique, Pays-Bas, Monténégro et Hongrie.

DSC03517.JPG

2ème répétition du Big 5 + Danemark

par Stéphane CHIFFRE
le 06.05.14 à 20:47

2ème répétition du Big 5 + Danemark

C’est toujours le bordel dans la gestion des accès au centre de presse ou à la salle de spectacle. Les bus 9 A quasi direct de la gare centrale à « Eurovision Island » (un arrêt au métro Christianhavn) fonctionnent bien, mais c’est le circuit pédestre après qui est à chaque fois différent. Ce matin la police a la route entre les bus et le centre de presse. Un danois m’a dit qu’hier soir une camionnette vendant des hot dogs avait explosé (sans doute le gaz) le long du trajet des spectateurs. Et donc ce matin, les Experts à Copenhague étaient occupés. Nous sommes donc passé par l’entrée du staff, mais comme personne était au courant, ça a été un joyeux bordel pendant 15 minutes, mais on a finit pas par passer par les coulisses. Tant et si bien que je n’ai pu juste qu’entendre la dernière prise de l’Allemagne. En revanche, voici un cliché de la conférence de presse. L’Allemagne, comme l’an passé a tiré un FIRST HALF.

DSC03365.JPG DSC03368.JPG

Le temps de m’installer, j’ai zappé le Royaume-Uni…
Mais manifestement le chichon circule bien dans la salle de presse, et certains (y compris sur ce blog) semblent se faire enfumer! Le tabagisme passif nuit gravement à la santé…
Sans doute le fait d’avoir tiré un SECOND HALF va faire remonté la côte du UK.

Venons-en à l’essentiel : La France
Nos Twin-Twin ont bien potassé leur prestation depuis dimanche dernier. L’appel au public au début de la musique c’est très bien vu, c’est sympa, mais il faudrait leur dire que les « Twin-Twin Oh Yeah! » ça commence à sérieusement gonfler la presse qui les suit depuis quelques soirs. On m’a parlé hier soir à la soirée israélienne d' »arrogance française ».
Mais revenons au positif, ils ont assuré! Le visuel est vraiment bien et renforce l’énergie de la chanson. Je crois que la touche la plus sympa ce sont les moustaches où à l’intérieur défilent les drapeaux des 36 autres pays. Et fait notable, pour la première fois, on m’a parlé d’une victoire française. Un fan catalan y croit. Qu’il n’oublie pas de voter samedi!
Quelques clichés et la dernière prise : A vous de juger.

DSC03287.JPG DSC03297.JPG DSC03298.JPG DSC03321.JPG DSC03335.JPG DSC03343.JPG DSC03320.JPG DSC03352.JPG


La conférence de presse a été « animée » par les Twin-Twin plus que par la speakerine. Les Twin-Twin ont dit qu’ils adoraient l’ambiance, et le partage avec les autres délégations. L’un deux a même appris des pas d’une danse géorgienne qu’il a d’ailleurs tenu a montrer, quitte à sauter les tables. Das étiquette, Twin-Twin connait pas! Tant mieux ça nous va!
Au moment de piocher le petit rouleau qui allait déterminer leur passage en première ou deuxième partie de soirée samedi, la speakerine s’est largement fait déborder. Les Twin-Twin se sont largement concertés, puis se sont mis à piocher ensemble chacun un petit rouleau avant que la raison l’emporte (un seul étant choisi), puis que la chance leur sourit ! Yes! SECOND HALF !
Avec leur intro appellant le public, je craignais que les danois ne les mettent en première chanson. On a échappé à ça.

DSC03440.JPG DSC03447.JPG DSC03450.JPG DSC03452.JPG DSC03454.JPG DSC03461.JPG

Le danois est toujours très efficace sur scène. Le drapeau danois de la finale a été remplacé par un drapeau avec l’inscription « love » et le portrait du chanteur. Petite reprise acoustique en fin de conférence de presse. Le Danemark avait déjà sa position de déterminée. Donc pas de tirage au sort.

DSC03476.JPG


Après le Danemark, voici l’Italie, dont la représentante nous a donné hier un petit récital de 7 chansons à la soirée italienne à l’Euroclub. Moi, j’aime depuis le début, et je ne change pas d’avis. Le coté rock de la chanson ressort bien. La dame va jusqu’à ramper sur la scène…
Et le visuel fonctionne bien. A nouveau, un SECOND HALF est sorti du chapeau! Brava!

DSC03380.JPG DSC03382.JPG DSC03390.JPG DSC03406.JPG DSC03409.JPG DSC03411.JPG DSC03422.JPG DSC03427.JPG DSC03433.JPG


On m’a dit beaucoup de bien de la prestation espagnole, que je n’ai qu’entraperçu. D’aucuns lui prédisent un top 5.
La candidate espagnole a tiré un SECOND HALF.

DSC03484.JPG DSC03492.JPG DSC03508.JPG


Avec le Royaume-Uni, le Danemark, l’Espagne, l’Italie et la France en deuxième partie, celle-ci va être chargée, comme l’an passé, à chanson à bon potentiel. Ceci est aussi un résultat du changement des modalités de tirage au sort, puisque l’urne contenait 36 rouleaux et non pas seulement 6 pour le big 5 + gagnant l’an passé.

On nous prépare une victoire britannique ?

par Farouk VALLETTE
le 06.05.14 à 16:49

On nous prépare une victoire britannique ?

« Le vainqueur a déjà été désigné. Proclamé. Fêté. Encensé. Adulé. Il est élu. Il n’y a pas à le choisir, il y a à le célébrer. Ça n’est plus la peine de vous déranger. Circulez, y a rien à voir ». Cette phrase célèbre de Philippe Séguin datant de 1995, pourrait s’appliquer sans doute au Royaume Uni de cette année. Car c’est ce qu’on est en train de nous préparer semble-t-il. Une prestation propre, classe voire sophistiquée, mais qui n’est au final que du sous Adèle ou du sous sous Amy Winehouse. Ici tout laisse entendre que les anglais vont gagner. La cote de Molly grimpe et devrait dépasser celle d’Aram Mp3 et de Sanna Nielsen dans les prochains jours.
La plupart des eurofans ici suivent le mouvement. On oublie les chansons qu’on a soutenues pendant des semaines et on se raccroche à la locomotive des admirateurs de Molly. Pour ma part je reconnais qu’il y a quelque chose d’intéressant dans cette chanson, et Molly est réellement adorable, mais je ne pense pas qu’elle mérite de gagner le concours. Je vois bien les jurys voter pour la chanson britannique, mais je n’imagine pas le public le faire. Verra-t-on pour la première fois cette année un vainqueur qui n’est pas premier du televote ?
Mais heureusement rien n’est acquis. Les instances qui dirigent le concours peuvent orienter vers un gagnant, il reste une (petite) marge d’erreur. Qui pour contrer Molly ? Sanna Nielsen ou Aram Mp3 ont encore une petite chance. Le hongrois Andras Kallay Saunders et l’israelienne Mei aussi. Et le Grèce ou l’Ukraine sont encore en embuscade.
Et nos Twin Twin ? Et bien ils profitent. Après l’Euroclub dimanche, l’Eurofan Café hier lundi. A chaque prestation ils se mettent le public dans la poche. Si seulement cette gaité, cette bonne humeur et cette énergie ils pouvaient la faire passer à l’écran pendant les trois minutes de leur prestation. Et puis ils ont tiré la seconde partie. Ça fait quatre ans que ça ne nous était pas arrivé.
En attendant on assisté hier à la générale des jurys la « Dress rehershal ». On essaye d’y voir un peu plus clair dans cette demi. Ce que j’en retiens c’est que l’Estonie et la Belgique sont en danger. Que sur sa prestation l’Azerbaïdjan ne devrait pas passer (dans la salle on a d’yeux que pour l’acrobate) mais passera quand même et on sait tous pourquoi. Si je devais me lancer dans les pronostics et que je doive parier quelques « pounds » je sortirais Belgique (à regret), Estonie, Islande, Albanie, Azerbaïdjan (je tente) et Saint-Marin.
En attendant le Big 5 a répété ce matin. C’était mieux pour les Twin Twin, mais la DR nous a encore fait un sal coup, puisque nous avons été virés manu militari de la salle au moment ou les Twin Twin montaient sur scène. Ça a duré dix minutes. Une sorte de test d’alerte à la bombe ? C’est sûr qu’ils ne nous auraient pas fait ça pendant la prestation danoise …

DSC03499b.JPG DSC03549b.JPG DSC03720B.JPG

DSC03740B.JPG DSC03806B.JPG DSC03930B.JPG

DSC04228b.JPG DSC03930B.JPG DSC04038b.JPG DSC04077b.JPG DSC04102.JPG DSC04178b.JPG DSC04156b.JPG DSC04166.JPG

DSC04437B.JPG DSC04517B.JPG DSC04412.JPG

DSC04593.JPG DSC04626B.JPG DSC04815B.JPG

DSC04967B.JPG DSC04859B.JPG DSC04910B.JPG

La France passera en seconde partie !

par Ethan MARCHAND
le 06.05.14 à 12:17

La France passera en seconde partie !

C’en est donc fini des répétitions techniques pour la délégation française.

Le centre de presse semble noter une nette amélioration aujourd’hui.

Comme nous nous sommes fait virer de la salle pour le premier passage (personne n’en a encore eu l’explication ici… m’enfin si déjà on comprenait le fonctionnement des bus…) la plupart des fans français n’ont donc pu voir que les 2 derniers essais.

Je n’est pas vu cette fois l’effet « photo », mais Stéphane me dit que lui si.

Des effets graphiques colorés ont été ajoutés en surimpression sur l’écran. Et ça fonctionne assez bien.

 

A suivi une conférence de presse plus sage que le meet and greet. Et bonne nouvelle, les Twin Twin passeront en seconde partie de la finale !

le blog

par webmaster
le 06.05.14 à 01:00

Copenhague – 6 mai 2014

Nous connaîtrons ce soir 16 des finalistes !
Voici le programme de la huitième journée…

 

répétitions meet & greet
Allemagne 10.30 – 10.50 11.30 – 11.50
Royaume-Uni 10.55 – 11.15 12.00 – 12.20
France 11.20 – 11.40 12.30 – 12.50
Danemark 11.45 – 12.05 13.00 – 13.20
Italie 12.10 – 12.30 13.30 – 13.50
Espagne 12.35 – 12.55 14.00 – 14.20

 

 

demie 1                   générale 3                   15.00 – 17.00                  
demie 1       live       21.00 – 23.00      
demie 1       conférence de presse             23.30 – 00.15      

 

La folle journée des Twin Twin

par Farouk VALLETTE
le 05.05.14 à 16:23

La folle journée des Twin Twin

En ce dimanche 4 mai, chacun attendait avec impatience les premières répétitions du Big 5 et du Danemark, et dans le camp français on avait hâte de découvrir ce que nous avaient préparés les Twin Twin. Après une Allemagne sympathique mais transparente, nous avons assisté à la prestation du Royaume Uni. Ici les anglais ont beaucoup de fans et le nom du Royaume Uni figure dans la liste de la demi-douzaine de pays favoris. Bon, Fabrice et moi, on doit être les seuls à ne pas avoir été impressionnés par Molly. C’est bien présenté, c’est propre. Avec le mur d’étincelles à la fin ça donne du cachet (même si c’est du copier-coller de l’Azerbaïdjan 2011). Alors UK 2015 ? Franchement ça ne me plairait pas trop.
Les Twin Twin ont été les troisièmes à répéter. Les visuels sont plutôt colorés et assez plaisants. La voix de Laurent, aidé d’un choriste, me semble juste et assurée, même si le chanteur a souffert de problèmes de retour (une constante dans ces répétitions, mais qui n’a bizarrement touché aucun candidat scandinave). Nos Twin Twin sont aussi accompagnés de deux danseurs charmants, une fille et un garçon, mais pas assez mis en valeur selon moi. Il y a de bonnes idées comme un couplet où Lorent et la danseuse s’avancent sur le catwalk et un selfie qui fait son effet à l’écran. Par contre il faut revoir la choré. Les pas de danse sur le côté, une sorte de pas chassé, ne sont pas synchronisés. Mais il s’agit de la première répétition et on espère des améliorations pour la seconde mardi.
Les conférences de presse ont débuté avec celle des trois présentateurs du concours Nikolaj Koppel, Lise Rønne et Pilou Asbæk. Un trio qui a l’air de plutôt bien fonctionner, le rigolo de la bande étant le très sympathique Pilou. Ça devrait parler essentiellement en anglais, car Nikolaj, préposer aux quelques phrases en français ne parle pas la langue de Molière et devrait faire une lecture toute phonétique de son XXX. Ils nous ont présenté un clip de la chanson « 12 points » que nous devrions voir sur scène et qui est une évocation humoristique de ce que le chiffre 12 peut signifier. Puis ce fut le tour des artistes avec d’abord Elaiza. On a remarqué que les allemandes sont plutôt fébriles et très impressionnées. La chanteuse d’Elaiza, Ela est tout sourire et rit nerveusement. Quant à Yvonne et Nathalie elles semblaient complètement perdues. Il ne faut pas oublier qu’il y a encore quelques mois elles étaient totalement inconnues. La jolie Molly a suivi. On sent que derrière elle, il y a une équipe qui s’inquiète de gagner. Le Royaume Uni était venu pour faire un bon résultat, mais sans doute pas pour gagner et maintenant que Molly est une des favorites d’un concours très ouvert, ils imaginent les conséquences pour la BBC. Mais la conférence de presse la plus mémorable fut, bien sûr celle des Twin Twin. Dans un anglais très français, nos Twin Twin on fait le spectacle. On a peu parlé des répétitions mais un peu plus d’eux et du message de la chanson moustache. Ils nous ont interprété Moustache avec un Patrck au beat-boxing, et ont réussi à décoincer le sérieux journaliste de la DR Abdel Aziz Mahmoud qui m’a confié avoir fait l’interview la plus délirante non seulement de l’Eurovision mais aussi de sa carrière.
Ce fut ensuite le tour du danois Basim, de l’ambitieuse italienne Emma, et de l’espagnole Ruth Lorenzo.

DSC01793.JPG DSC01827.JPG

DSC01848.JPG DSC01890.JPG DSC01923.JPG DSC01938.JPG DSC01957.JPG

DSC01973.JPG DSC01996.JPG DSC02026.JPG DSC02040.JPG DSC02080.JPG DSC02120.JPG DSC02146.JPG DSC02198.JPG DSC02215.JPG DSC02231.JPG DSC02265.JPG DSC02269.JPG DSC02283.JPG DSC02313.JPG

DSC02349.JPG DSC02404.JPG DSC02420.JPG DSC02426.JPG DSC02458.JPG DSC02469.JPG

Entretemps nous étions retournés au centre ville, pour la cérémonie du tapis rouge au city hall de Copenhague. Chaque artiste est reçu par Abdel Aziz Mahmoud pour quelques mots et un selfie (Samsung est un des sponsors …) puis après un arrêt photo devant les murs de sponsors, il remonte le tapis rouge vers l’entrée du city hall. Nous étions placés derrière une première rangée de photographes et donc n’avons pu immortaliser que les visages des artistes. Sur le red carpet, les Twin Twin ont encore fait sensation et se sont mis le public dans la poche.

DSC02515.JPG DSC02607B.JPG DSC02641.JPG DSC02654.JPG DSC02657.JPG DSC02662.JPG DSC02742.JPG DSC02823.JPG DSC02950.JPG DSC03000B.JPG DSC03055.JPG DSC03190b.JPG

A la dernière remontée nous nous sommes dirigés (après un arrêt restau) vers l’Euroclub, blindé comme il se doit en ce jour mémorable. Plusieurs artistes étaient annoncés (Espagne, Grèce, Albanie, Autriche, entre autres) mais surtout nos Twin Twin. 5 chansons dont bien sûr Moustache et un public en délire qui leur était tout acquis. Bref, ils ont mis le feu.

DSC03231.JPG DSC03256.JPG DSC03269.JPG

le blog

par webmaster
le 05.05.14 à 01:00

Copenhague – 5 mai 2014

Septième journée, on entre dans le vif du sujet…

 

demie 1       générale 1       15.00 – 17.30      
demie 1       finale jurys       21.00 – 23.00      
Jeudi 15h00 : We have a cake to eat (it's already baked)

par Stéphane CHIFFRE
le 04.05.14 à 17:46

Jeudi 15h00 : We have a cake to eat (it’s already baked)

Après un passage chez l’oncle Donald, et un échec sur un premier magasin de disques, celui-ci nous renvois vers une autre adresse plus à l’ouest. Sur ce chemin nous croisons le café Obélix. Mais une analyse plus fine de la carte ne semble pas indiquer la présence de sanglier au menu. Il s’agit donc d’une contrefaçon manifeste et un détournement de notre héritage gaulois et gaullien réunis. non, mais!

DSC01675.JPG DSC01676.JPG DSC01677.JPG

Nous continuons notre route quand nous croisons Nisay, notre collègue de eurovision-fr.net, avec un petit sac qui s’exclame « Ben alors, vous n’êtes pas à la party lettonne ! ».
– Dupond : « Euh, ben non, on est pas au courant, c’est où? »
– Nisay : « Ben c’est juste là dans le musée, il n’y a qu’à entrer, dépéchez-vous il n’y a plus grand chose! »
– Dupont : « Comment ça, il n’y a plus de CDs? »
– Nisay : « Non, il n’y aura bientôt plus de gâteaux. »
– Dupond : « Ça tombe bien, il nous manquait une petite note sucrée pour finir le repas »
Sur ce nous rentrons le musée où se trouve le salon de thé « Tante T ». C’est vrai que les plateaux de gâteaux commençait à être clairsemés. Mais miam-miam quand même. Quand la choriste lettonne est passé avec un petit chapeau en forme de gâteau, j’ai voulu le manger. On ne se refait pas!
Les lettons ont fait un petit concert sur la fin, mais bon on était parti pour trouver des magasins de disques et voilà que le temps presse, il faut repartir vers l’Icelandic Party, avec 2 changements de bus, que nous espérons non fantomatiques et opérant.

DSC01678.JPG DSC01680.JPG DSC01681.JPG DSC01682.JPG DSC01683.JPG DSC01684.JPG DSC01688.JPG DSC01691.JPG DSC01697.JPG DSC01698.JPG DSC01700.JPG DSC01702.JPG DSC01701.JPG DSC01704.JPG DSC01705.JPG

Jeudi 13h00 : Macedonian wine party

par Stéphane CHIFFRE
le 04.05.14 à 16:49

Jeudi 13h00 : Macedonian wine party

Ce jeudi est à moitié férié à Copenhague, mais complètement férié pour les organisateurs de l’Eurovision. Donc une journée de pause qui doit nous faire du bien, et que les Dupont & Dupond d’Eurofans souhaitent consacrer à la chasse aux vieux vinyles avant d’aller à la réception de l’ambassadeur islandais qui a lieu à 17h00. J’aimerais bien dégoter le single des sœurs Kessler en version originale allemande qui n’est sorti à l’époque qu’au Danemark… Oui, cela ne nous rajeunit pas!

Mais hélas (ou tant mieux), la chasse aux disques va être interrompue à 2 reprises.
Il était 12h15, nous sortions d’un petit magasin de vin avec ma première bouteille de vin danois (du rouge, cépage rondo) – mais toujours pas de single danois! – quand nous reçûmes un sms nous indiquant qu’une dégustation de vin macédonien venait de commencer à l’hôtel Scandia près de la gare centrale, avec la mention complémentaire « grouillez-vous! ».

Bien, à ce stade, je ne peux plus ne pas dire 2 mots de l’efficacité des transports danois…Et donc nous avons découvert les bus fantômes, ceux qui sont annoncés arrivant, puis étant sur place et continuant leur chemin, que les Dupont & Dupond n’ont pas vu passer. Bilan : près d’une heure pour faire 2 kilomètres !

Bref, nous rejoignons la petite fête qui bât son plein vers 13h00. Chouette, ils nous ont attendus, ils n’ont pas encore ouvert le rouge. Quelques verres d’un bon vin blanc accompagnés de cacahuètes et gâteaux apéritifs. Il faut bien le dire, années après années le vin macédonien reste une valeur sure à l’Eurovision, tout comme le vin géorgien.

DSC01620.JPG DSC01621.JPG DSC01624.JPG DSC01636.JPG DSC01637.JPG DSC01638.JPG

Nous voyons le chanteur belge partir alors que le rouge macédonien arrive enfin (aux dires de certains convives). Nous trinquons – nazdarovié (phonétique) – avec la chef de délégation et la chanteuse, qui nous parle de ses précédents albums, de la place de la pop music dans sa vie à Belgrade. Elle nous dit aussi qu’elle tenait vraiment à ce qu’il y ait une version serbe de la chanson. Sur ces entre-faits, arrive Andras Kallay (le chanteur hongrois) à qui l’on présente Tijana. Le hongrois semble timide, bien que sa présence en impose. Marie, la chef de délégation macédonienne propose un verre de vin rouge de macédoine, qu’il refuse en disant qu’il ne buvait que de l’eau ou du thé. Nous frôlons l’incident diplomatique, mais Marie pensant sans doute que l’on ne pouvait décidément pas insulter ainsi le sang de sa Terre insiste, et après 2 autres insistances de Marie, Andreas prend finalement le verre en main. ARY de Macédoine 1 – Hongrie 0 ! La discussion entre les 2 chanteurs se poursuit, et profitant de l’éclipse de Marie, Andreas en profite pour reposer le verre sur la première table venue. Hongrie 1 – ARY de Macédoine 1. Un peu plus tard, je me sens obligé de demander confirmation qu’il ne boit que de l’eau ou que du thé, parce qu’au regard de la qualité du vin hongrois (je fais appel à une ficelle nationaliste) il me semble impossible qu’un hongrois ne puisse pas en boire. Il me rassure en précisant que s’il pouvait bien boire du vin, il souhaite jusqu’au dernier jour du concours protéger sa voix. Et ce n’est pas la première chef de délégation venue qui lui imposera quoi que ce soit…
Ensuite nous sommes passés discuter avec la délégation monténégrine, dont l’un des membres a dit se souvenir de nous à Belgrade. Quelle mémoire! Moi je ne me souviens que d’un volontaire sympathique qui a finit danseur de Milan Stankovic.
Bon, et cette dégustation me direz-vous ! Et bien le rkatsiteli blanc, cépage non pas d’origine macédonienne mais géorgienne, s’est révélé ma foi fort sympathique, mais la température de service le desservait (trop chaud). En revanche, le vranec (prononcez « vranéts »), cépage originaire de macédoine (on le trouve aussi au Monténégro et au sud de la Serbie), était vraiment de grande qualité. Je l’ai trouvé très proche d’une syrah pour son coté épicé et sa force. Macédoine : douze points!

DSC01632.JPG DSC01633.JPG DSC01644.JPG DSC01639.JPG DSC01647.JPG DSC01662.JPG DSC01666.JPG DSC01669.JPG DSC01672.JPG

Le vin macédonien venant à manquer, quelques bouteilles non macédonienne à la carte de l’hôtel apparaissent, dont celle-ci : un chardonnay d’Australie. La bouche toute en vulgarité, le chardonnay totalement écrasé par le bois. Pour palais américain uniquement…

DSC01671.JPG

Il est un peu plus de 14 heures et nous filons pour reprendre la chasse aux magasins de disques.

par Ethan MARCHAND
le 04.05.14 à 11:40

TwinTwinCPH

C’est parti !

La première répétition française vient d’avoir lieu. Le fond vidéo est assez réussi, très coloré avec des moustaches évidemment.

Les Twin Twin sont venus avec un couple de danseurs, qui assument le côté Véronique et Davina, dans les tenues (tennismen des années 80) comme la chorégraphie (gym tonique).

Quelques applaudissements dans le centre de presse (et quelques rires aussi il faut bien le dire). Les fans français sont ici partagés, moi je valide le choix du danseur !!

 

Et voici le programme complet des Twin Twin ici à Copenhague, si vous souhaitez les suivre toute la semaine…

04/05 11h20 – première répétition
04/05 12h30 – meet and greet
04/05 23h30 – Euroclub
05/05 17h00 – Eurofans Café
06/05 11h20 – seconde répétition
07/05 17h15 – Eurovision Village
09/05 14h00 – première générale
09/05 14h00 – générale presse
09/05 18h30 – conférence de presse
09/05 21h00 – finale des jurys
10/05 13h00 – générale familles
10/05 21h00 – grande finale

4ème et 5ème jours : Repos et début des secondes répétitions

par Farouk VALLETTE
le 04.05.14 à 11:38

4ème et 5ème jours : Repos et début des secondes répétitions

Jeudi 1er mai nous avons fait relâche, et franchement ça nous a fait du bien. Grasse matinée, visite de Copenhague, sieste, et petit restau italien, avant un passage rapide à l’Euroclub. Il fallait bien soutenir nos amis roumains Paula et Ovi.
Ce vendredi matin, réveil à 7h et direction le centre de presse. Au programme conférence de presse de l’UER, puis secondes répétitions de la première demi-finale, et cette fois on avait accès à la salle que nous avons pu découvrir. Elle est conforme à ce qu’on en avait eu, mais la bonne nouvelle est que la zone pour les fans devant la scène est bien mieux qu’à Malmö. Et cette année pour voir ces répétitions on était suuuper bien placés, juste devant la scène. C’est là que j’ai passé toute la journée, pour photographier. J’ai donc passé assez peu de temps au centre de presse qui est cette fois bien rempli. Ça bourdonne, on voit les artistes un peu partout, interviews, autographes, photos…
Je ne vais pas vous embêter plus avec mes bla-blas. A vous de vous faire votre avis, les videos étant disponibles sur Eurovision.TV, et je suis certain que vous vous êtes précipités, mais voici quelques impressions avec les photos.
Quant à moi qui ait pu voir ce que ça donnait de l’intérieur, je dirais que l’Arménie c’est bien mais est-ce que ça mérite de gagner ?

DSC07638B.JPG DSC07650A.JPG DSC07691B.JPG

La Lettonie reste un peu brouillonne j’ai bien peur que ça soit bien dur pour nos amis lettons.

DSC07974B.JPG DSC07829b.JPG

Si, comme lors de cette répétition, l’estonienne Tanja fait tomber son micro (deux fois) le 6 mai prochain, elle peut faire ses valises pour Tallinn.

DSC08039B.JPG DSC08146B.JPG DSC08233B.JPG

Sanna c’est beau c’est propre, typique Eurovision.

DSC08458B.JPG DSC08503b.JPG DSC08257B.JPG DSC08322B.JPG

L’Islande c’est décidément mieux que je le pensais avant d’arriver à Copenhague. Promis à l’élimination par les fans depuis des semaines ils pourraient créer la surprise.

DSC08759B.JPG DSC08693B.JPG DSC08715B.JPG

L’Albanie est pour moi hors-sujet car je ne vois pas qui peut voter pour ce titre, même si Hersi est adorable.

DSC08918B.JPG DSC08962B.JPG

La Russie me déçoit quand même, je trouve cette mise en scène un peu cul-cul.

DSC09063B.JPG DSC09221B.JPG DSC09276B.JPG

L’Azerbaïdjan c’est classe mais on se dit que c’est quand même bien long même si ça ne fait que trois minutes.

DSC09326B.JPG DSC09406B.JPG DSC09452B.JPG

L’Ukraine c’est vraiment très bien et ça m’emballe.

DSC09499B.JPG DSC09541B.JPG DSC09617B.JPG

Je souhaite au gentil belge Axel Hirsoux de se qualifier, il en a les moyens mais il doit encore gagner en assurance. Avec la voix qu’il a, ça doit le faire.

DSC09761b.JPG DSC09852b.JPG DSC09864b.JPG DSC09719b.JPG

Idem pour la moldave Cristina. Bon je vous avoue que c’est ma copine et qu’on se fait la bises comme des amis de trente ans quand on se voit alors je ne suis pas très objectif.

DSC09906B.JPG DSC09986B.JPG DSC00103B.JPG

J’ai peur que Valentina ne passe pas, et j’ai comme l’impression qu’elle-même n’y croit plus.

DSC00213B.JPG DSC00222B.JPG DSC00244B.JPG

Le Portugal c’est quand même sympa et ils pourraient bien passer en finale.

DSC00391B.JPG DSC00464B.JPG DSC00526B.JPG DSC00543B.JPG

Les Pays-Bas c’est plat. Je me les suis farci trois fois de suite hier et ça m’a ennuyé profondément.

DSC00736B.JPG DSC00788B.JPG

Attention au Monténégro. Sergej est un pro. Ça se voit et ça se sent. Le fond est très joli. Il aurait pu se passer de la patineuse, mais bon ça ne dessert pas le titre. Et il est l’un des seuls à mettre en avant ses choristes, qui sont pour les autres titres généralement planqué sur le coin droit de la scène et jamais montrés à l’écran.

DSC00953B.JPG DSC01157B.JPG DSC01088B.JPG

Enfin la Hongrie c’est vraiment très bien et pour moi ça sera haut cette année, même si quelques mots échangés avec le chef de la délégation m’ont fait comprendre que si la Hongrie a de quoi organiser, elle n’est pas très motivée pour le faire.

DSC01213B.JPG DSC01251B.JPG DSC01307B.JPG DSC01391B.JPG DSC01447B.JPG

le blog

par webmaster
le 04.05.14 à 01:00

Copenhague – 4 mai 2014

C’est le grand jour ! Première répétition française !
Voici le programme complet de cette sixième journée…

 

répétitions meet & greet
Présentateurs 11.50 – 12.20
Allemagne 10.00 – 10.30 12.20 – 12.40
Royaume-Uni 10.40 – 11.10 13.00 – 13.20
France 11.20 – 11.50 13.40 – 14.00
Danemark 12.00 – 12.30 14.20 – 14.40
Italie 13.30 – 14.00 15.50 – 16.10
Espagne 14.10 – 14.40 16.30 – 16.50
Un mercredi Karaoké et letton à l'Euroclub

par Stéphane CHIFFRE
le 03.05.14 à 19:40

Un mercredi Karaoké et letton à l’Euroclub

Le début de soirée est un peu mou, même si le vestiaire parait un peu plus achalandé que la veille. Du coup, je vais directement au lounge, où je retrouve encore une fois DQ animant un karaoké. Cette fois-ci, la robe est bleue. Je pense que d’ici une semaine on aura vu la garde-robe complète…
DQ a lancé la soirée avec sa chanson Drama Queen. Puis Jan Demulder s’est lance avec Tu te reconnaitras. DQ a enchainé avec Alleluia en VO. Et puis ça a commencé à poussé aux portillons pour prendre le micro. Deux irlandais se sont illustrés sur Ding a dong. Et encore Jan Demulder, cette fois-ci en duo sur Love kills. Une ambiance bon enfant régnait sur le lounge.

DSC01588.JPG DSC01592.JPG DSC01595.JPG






Puis je suis retourné sur scène où les lettons était annoncé. Ils ont commencé avec leur chanson, que j’ai dû effacer (déjà mise en ligne sur le résumé de la veille) car ma puce de 2Gb a vite saturé, puis enchainé en français avec leur chanson (juste le refrain), puis Lolita, puis Poupée de Cire. Et quand on ne connait pas bien les paroles, ça devient « Poupée de cire, poupée de son c’est mieux que la Vache qui rit », ce qui a eu l’effet de me faire éclater de rire, lequel a interloqué une représentante de la délégation qui se trouvait à mes cotés. Puis il a dû enchainer en allemand, sa langue natale.
Les lettons ont ensuite repris Love shine a light. Je ne suis pas sûr de la justesse des paroles chantées… Puis ils ont fini avec une petite sélection des chansons du concours qu’ils aiment. J’ai le souvenir d’avoir entendu celle de Conchita Wurtz, suivi de la chanson française qui s’est résumée à une suite de « Moustache, moustache, moustache…. ».

DSC01607.JPG

En partant j’ai découvert entre le premier étage et le rez-de-chaussé un entresol réservé aux fumeurs. Et à nouveau un complément de portraits. Un lecteur m’a suggéré de chercher les toilettes « transgenre » pour qui-sait trouver les portraits manquants. Qu’il sache que je ne les ai pas encore trouvées.

DSC01612.JPG DSC01613.JPG DSC01616.JPG DSC01617.JPG

Voilà pour mercredi soir. Demain c’est relax jusqu’à 17h00 où nous sommes attendus à la résidence de l’ambassadeur islandais.
A demain, donc.
SC

PS: les vidéos vont arriver un peu plus tard.

2ème soirée à l'Euroclub : Après le top, le mi-flop

par Stéphane CHIFFRE
le 03.05.14 à 17:11

2ème soirée à l’Euroclub : Après le top, le mi-flop

Après le démarrage en fanfare de l’Euroclub, je décide d’y retourner ce mardi soir. Arrivé à 22h30, moins de 20 cintres sont utilisés au vestiaire, la piste de danse est déserte. Je monte donc faire un tour à l’espace lounge, également désert, et achève mon trajet au balcon dédié aux fumeurs, également aux abonnés absents. C’est donc à plein poumons que je peux respirer la fumée de cigarette de DQ. Après avoir achevé mon verre à bière remplis de vin blanc, je reprends les escaliers pour retourner vers la piste de danse, quand je tombe sur les toilettes des dames, dont j’entreprends la visite. Ci-dessous les artistes exposés dans les toilettes des dames. La veille, je vous avais montré les artistes présents dans les toilettes des hommes. Je n’ai toujours pas trouvé les 37 artistes. La quête continue!

DSC01441.JPG DSC01442.JPG DSC01443.JPG DSC01444.JPG DSC01446.JPG DSC01447.JPG DSC01448.JPG

Bon, toujours rien sur la piste de danse, je retourne coté lounge où DQ (Danemark 2007, et non pas Finlande 2007, comme mon inadvertance me l’a fait écrire il y a quelques jours – Le fan reste un lecteur exigeant et ne laisse rien passer; qu’ils en soient remerciés) anime un karaoké, auquel participe aussi la chanteuse sud-africaine Colé Van Dais spécialiste des reprises en afrikaans.

DSC01451.JPG DSC01452.JPG DSC01453.JPG

Le karaoké, c’est bien, mais bon faut quand même se dégourdir les jambes! DJ Louis officie ce soir, et la piste commence à se remplir. Quelques français et belges sont présents. DQ fait une apparition sur scène dans sa tenue de concours, suivi par Colé Van Dais, qui est une spécialiste du duo en mode mono, l’autre part du duo étant restée en Afrique du Sud. Ça fait bizarre quand même… Notre Collègue belge, David, gagne même le CD de l’artiste. Stéphane-Marc va en faire une jaunisse, car celui-là il ne l’a surement pas ! On croise le chanteur letton et sa troupe qui semble parti pour enchainer toutes les soirées… Il est passé aussi sur scène. A noter que sa démarche laisse suggérer une alcoolisation préalable, alors qu’il n’en est rien, du moins Ethan et moi le supposons puisque cette démarche ou plutôt son mode de déambulation est en permanence assez erratique. On va finir par s’y habituer!

DSC01457.JPG DSC01461.JPG DSC01478.JPG DSC01479.JPG DSC01482.JPG DSC01483.JPG DSC01485.JPG


 

Une fois le show terminé, la piste de danse reprend ses droits.
Et voici la question à 100 balles : Sur la photo ci-dessous, que peut on voir ?
Réponse 1 : Dans le cadre de la campagne des élections législatives belges de mai 2014, il s’agit d’un débat – très courtois, de tout évidence – entre un flamand et un wallon.
Réponse 2 : L’Union fait la force!
Réponse 3 : L’oignon fait la farce!
Réponse 4 : Un flamand et un wallon chantant à l’unisson « De eerst keer »
Le premier qui donne la bonne réponse gagne son poids en spéculos (speculaas en néerlandais).

DSC01487.JPG

 

Je remonte à nouveau en zone lounge, où DQ anime cette fois-ci un quizz. Un des concurrents est-il un cousin de Dracula ? En redescendant vers la piste (et oui, je me fais des mollets à l’Euroclub), je croise le letton pour une pose.

DSC01490.JPG DSC01492.JPG DSC01493.JPG

 

Nous ne sommes plus que quelques français et belges, plus un autrichien (j’ai cru voir un gros minet!), ce que ne manque pas d’observer DJ Louis, qui a adapté la programmation en conséquence (les twin-twin, Jessy Matador, Sandra Kim, Xandee et autres sélections flamandes…). Louis nous rejoins sur la piste, il est temps de plier les gaules.

DSC01496.JPG DSC01498.JPG DSC01499.JPG

 

En partant pour attraper le bus 1A, je croise un copain de Sylvestre sur le trottoir. Si quelqu’un a une idée de la signification de ce chat sur le haut de la chaussée, à vos crayons en zone commentaire!

DSC01501.JPG

le blog

par webmaster
le 03.05.14 à 01:00

Copenhague – 3 mai 2014

Voici le programme de la cinquième journée…

 

répétitions meet & greet
Malte 12.00 – 12.20 13.00 – 13.20
Israël 12.25 – 12.45 13.30 – 13.50
Norvège 12.50 – 13.10 14.00 – 14.20
Géorgie 13.15 – 13.35 14.30 – 14.50
Pologne 13.40 – 14.00 15.20 – 15.40
Autriche 14.05 – 14.25 15.50 – 16.10
Lituanie 14.30 – 14.50 16.20 – 16.40
Finlande 15.20 – 15.40 16.50 – 17.10
Irlande 15.45 – 16.05 17.20 – 17.40
Belarus 16.10 – 16.30 17.50 – 18.10
ARY Macédoine 16.35 – 16.55 18.20 – 18.40
Suisse 17.00 – 17.20 18.50 – 19.10
Grèce 18.20 – 18.40 19.40 – 20.00
Slovénie 18.45 – 19.05 20.10 – 20.30
Roumanie 19.10 – 19.30 20.40 – 21.00
le blog

par webmaster
le 02.05.14 à 01:00

Copenhague – 2 mai 2014

Voici le programme de la quatrième journée…

 

répétitions meet & greet
UER / DR 11.00 – 12.00
Arménie 12.00 – 12.20 13.00 – 13.20
Lettonie 12.25 – 12.45 13.30 – 13.50
Estonie 12.50 – 13.10 14.00 – 14.20
Suède 13.15 – 13.35 14.30 – 14.50
Islande 13.40 – 14.00 15.20 – 15.40
Albanie 14.05 – 14.25 15.50 – 16.10
Russie 14.30 – 14.50 16.20 – 16.40
Azerbaïdjan 15.20 – 15.40 16.50 – 17.10
Ukraine 15.45 – 16.05 17.20 – 17.40
Belgique 16.10 – 16.30 17.50 – 18.10
Moldovie 16.35 – 16.55 18.20 – 18.40
Saint Marin 17.00 – 17.20 18.50 – 19.10
Portugal 18.20 – 18.40 19.40 – 20.00
Pays – Bas 18.45 – 19.05 20.10 – 20.30
Monténégro 19.10 – 19.30 20.40 – 21.00
Hongrie 19.35 – 19.55 21.10 – 21.30
3eme jour : La Grece au Top

par Farouk VALLETTE
le 01.05.14 à 14:02

3eme jour : La Grece au Top

C’est toujours aussi dur de se lever le matin pour un long trajet avec au bout du chemin le centre de presse. Ce mercredi il y a plus de monde qu’hier. Le centre de presse bourdonne comme une ruche. Et c’est un jour béni pour nos deux Stéphane car il y a enfin des CD. Il était temps car Stéphane-Marc était sur le point de s’immoler par le feu devant les pigeon holes en guise de protestation. Mais c’est sûr que cette année, le nombre de CDs étant réduit, nos deux Stéphane vont devoir se battre pour enrichir leur collection 2014.
Et ça commençait fort puisque la première à passer était la grande Conchita Wurst. Une prestation propre et soignée, qui débute dans le noir et se termine avec un fond d’écran lumineux jaune, comme des ailes de feu. Conchita est au point vocalement. Pourtant cette prestation manque de quelque chose et me paraît moins bonne que son live du mois de mars à l’ORF. A la conférence de presse Conchita a joué la diva, avec des « Ma chérie » balancés à la présentatrice. La salle était bien sûr remplie et toute acquise à la star (faut pas exagérer quand même, mais bon ça fera plaisir à Ethan). La polémique avec Aram Mp3 semble close mais Conchita a clairement fait comprendre qu’elle avait peu apprécié et il y a peu de chance que les deux artistes deviennent les meilleurs amis du monde.

DSC05987b.JPG DSC05996b.JPG DSC06006b.JPG DSC05928b.JPG DSC05940b.JPG

Puis nous avons eu la Lituanie. Bon ben j’ai toujours du mal avec cette chanson et en plus ils l’ont fagotée avec une espèce de tutu dont je ne comprends pas le sens. Elle est accompagnée d’un danseur et leur chorégraphie reprend en gros celle de la sélection. Je serai quand même bien étonné si ça se qualifiait, mais Vilija y croit. Elle ferait quand même bien de consulter les horaires d’avions pour Vilius vendredi 9, ça pourra toujours servir.

DSC06160b.JPG DSC06140b.JPG DSC06057b.JPG

Puis ce fut le tour de la Finlande. Ça fonctionne très bien il faut l’avouer. Les caméras tournent au tour des Softengine qui restent statiques. Le fond est de couleurs bleu et blanc et colle bien à l’ambiance rock à la sauce Coldplay (groupe favori des finnois on s’en doutait). Bref c’est pas mal et comme le titre n’est pas mauvais et bien on apprécie. Par contre à la conférence de presse on a découvert cinq ados mal finis, fermés, jouant les stars. Ils prirent la pause, toujours sans bouger, pendant le shooting photo et ce n’est qu’avec les photos avec les fans qu’ils se sont (un peu) décoincés. Les gars, c’est pas parce qu’on vient de signer chez Sony qu’on doit se prendre pour des stars.

DSC06214b.JPG DSC06204b.JPG

L’Irlande a sans doute produit la pire prestation de ces répétitions. C’est mal chanté, mal dansé et mal filmé, et ils ont fagoté la pauvre Cat-Linn avec une robe de mémère comme on en fait plus. Bref ils vont devoir bosser s’ils veulent nous proposer quelque chose de potable. A la conférence de presse on a appris de Cat-Linn avait passé quelques temps à Nashville. OK on s’en fout.

DSC06381b.JPG DSC06395b.JPG DSC06307b.JPG

Je n’ai pas vu la prestation de Téo, mais on m’en a dit le plus grand bien. A la conférence de presse notre biélorusse était accompagné de sa chef de délégation qui traduisait questions et réponses et du compositeur de la chanson « Cheescake ». Teo est heureux et fier de représenter son pays à l’Eurovision. On s’en doutait. Les questions étaient si complaisantes qu’elles semblaient préparées à l’avance. Que ne ferait-on pas pour se voir offrir le CD promo de Téo, mais attention nous avons appris de source sure que le fameux CD promis n’avait toujours pas été donné. Donc si à la prochaine conférence de presse biélorusse on vous invite à poser une question en échange d’un CD, faites vous payer avant.

DSC06520b.JPG DSC06554b.JPG DSC06587b.JPG

La bonne surprise du jour ce fut la Macédoine. Tijana est une show-women de talent. Elle est accompagnée sur scène d’un danseur qui virevolte autour d’elle et de trois choristes, dont sa sœur Tamara (qui a participé à l’Eurovision pour la Macédoine en 2008) et deux garçons Nikola Perevski – Père et le célèbre (en Macédoine) Dimitar Andonovski, l’interprète du superbe « Ako me bole ». Le visuel est intéressant avec de gros cubes sur le sol qui bougent au rythme des mouvements de la chanteuse sur la scène. A la conférence de presse elle s’est montrée un brin agacée quand à la première question, on (votre serviteur) lui a demandé de nous présenter son crew. Elle l’a fait avec humour mais j’ai cru percevoir de petites piques derrière les jeux de mots. En attendant Tijana s’est mis la presse dans la poche. La délégation macédonienne est arrivée avec une paire de lunettes géante et des lunettes de promotion ont été distribuées dans l’assistance (désolé Stéphane-Marc mais je crois que pour le CD promo c’est mort). D’où une discussion dans la french team pour savoir si c’est plus économique d’acheter des lunettes sans les verres ou des lunettes avec verres et ensuite enlever les verres. J’ai eu un échange avec un membre de la délégation macédonienne, et j’ai cru sentir une certaine fébrilité. Pour eux Tijana ne sourit pas assez et la qualification est loin d’être acquise. Moi je pense qu’ils peuvent être confiants. Je me dis même que Tijana peut éclipser l’israelienne Mei (désolé pour tous les fans de « Same heart »). Et pour finir, voici un lien indispensable :

DSC06718b.JPG DSC06753b.JPG DSC06759b.JPG DSC06621b.JPG

Ce fut le tour du suisse Sebalter. Performance en gros similaire à celle de la sélection, avec choristes et musiciens, et un passage sur le catwalk en plus. Ça va quand même être dur de trouver la trentaine de points nécessaires pour passer en finale. La conférence de presse a été expédiée. Le stock de questions internet s’étant vite épuisé, et comme personne dans la salle ne posait de question je m’y suis collé. Sebalter nous a joué un peu de son violon. Ça nous a occupés.

DSC06884b.JPG DSC06865b.JPG DSC06902b.JPG

Préparez-vous. La Grèce va faire très très mal cette année. Les Freaky Fortune Nicolas et Theophilos, et le rappeur Risky Kidd vont mettre le feu. C’est très bien filmé avec Nicolas et Risky Kidd chacun sur son catwalk. Visuel dans les tons bleus et surprise au milieu de la chanson « Rise up » un acrobate sur un trempoline ! Même notre grand ami Bruno Berberes n’y avait pas pensé. Et les deux chanteurs de monter sur ce trempoline en fin de chanson. Visuel marquant et bon titre. Je vous le redis la Grèce sera haut, très haut, cette année. Ils ont bossé les grecs pour la conférence de presse avec un medley eurovision à la guitare, tantôt pop avec Nicolas, tantôt hip-hop avec Risky Kidd. Cerise sur le gâteau, dans les deux trois chansons du concours qu’ils aiment il y a « Moustache ». J’étais sûr qu’ils aimeraient. Et comme c’est l’anniversaire de Nicolas il a eu droit à un gâteau (pas très frais).

DSC07097b.JPG DSC07125b.JPG DSC07083b.JPG DSC07043b.JPG

Passons à la Slovénie. Un visuel qui tire vers le bleu et une chanteuse qui tournicote autour de la caméra. C’est propre, mais je ne suis pas vraiment emballé. Bref, bof. Visiblement sa flûte (qui n’est pas à ranger dans la même catégorie que le pipeau d’Emmelie de Forest, non mais!) ne la quitte pas puisqu’on y a eu droit pendant toute la conférence de presse (je suis très content de ne pas faire la seconde). Elle a d’ailleurs eu l’idée géniale de commencer sa conférence de presse en disant qu’elle n’aimait pas l’Eurovision. Comme intro on fait mieux. Sans doute la faute de ses parents, des baba-cools qui ont fait Woodstock parait-il. Ensuite elle nous avoue qu’elle a été une déplorable professeur de flute. Donc pas la peine de l’engager si vous voulez mettre votre petit dernier à la flûte.

DSC07246b.JPG DSC07267b.JPG DSC07319b.JPG

Et pour finir LA GROOOSSE déception de la journée: la Roumanie. Ça démarre plutôt bien avec Paula sur écran comme à la sélection. Et bing au milieu de la chanson on découvre Ovi au milieu d’un piano circulaire qui fait vaguement penser à un hoola hoop. Ça a fait hurler de rire tout le centre de presse et particulièrement la french team. Bref, patatras, nos espoirs d’aller à Bucarest se sont envolés d’un coup. Et pour finir les hurlements de Paula à la fin de la chanson nous ont achevés. En tout cas Paula et Ovi sont très contents de revenir au concours. Pour info sachez qu’ils ne sont pas ensemble. Paula est mariée et Ovi aussi (en fait pour Ovi c’est pas très clair). Moi je les aime bien et je leur souhaite de passer en finale, car pour moi ils sont en danger.

DSC07481b.JPG DSC07522b.JPG DSC07524b.JPG DSC07464b.JPG DSC07401b.JPG

Fin de journée à 21h30 et retour à Copenhague via le shuttle bus.

le blog

par webmaster
le 01.05.14 à 01:00

Copenhague – 1er mai 2014

1er mai oblige, c’est une journée off.

Pas de répétitions aujourd’hui…

A demain tout l’monde !

le blog

par Stéphane CHIFFRE
le 30.04.14 à 18:43

Big Brother au centre de presse !

Une cabine particulière, en forme de livre, vient d’être installée dans l’après-midi. On va pouvoir aller bientôt à confesse ! Bon hélas, ce n’est pas encore totalement au point. L’écran indique pour l’instant « out of order ».

DSC01554.JPG DSC01555.JPG DSC01557.JPG DSC01562.JPG

Le 3ème jour, par le petit bout de la lorgnette (macédonienne)

par Stéphane CHIFFRE
le 30.04.14 à 18:34

Le 3ème jour, par le petit bout de la lorgnette (macédonienne)

Quelques clichés pris au vol.
Et l’intervieweuse s’habille en Prada !

DSC01534.JPG DSC01536.JPG DSC01531.JPG DSC01533.JPG DSC01532.JPG DSC01543.JPG DSC01548.JPG DSC01551.JPG DSC01573.JPG DSC01564.JPG DSC01570.JPG DSC01580.JPG

Un petit tour du propriétaire...

par Stéphane CHIFFRE
le 30.04.14 à 17:01

Un petit tour du propriétaire…

Alors, pour vous, Copenhague, c’est ça! Je vous épargne les photos de la petite sirène, il s’agit de la vue depuis l’arrêt du bus 40 et 1A en centre-ville, où je fais ma connexion matinale. Au rythme d’un bus 40 par heure, faut pas se rater!

DSC01502.JPG DSC01504.JPG DSC01505.JPG DSC01509.JPG

Le bus 40, c’est ça ! Blindé! Sans compter que ce matin Franck (le journaliste danois de « Out & About » bien connu du petit monde de l’Eurovision) accompagne la délégation portugaise, qui du coup contribue à l’effet blindage. Notre petite Suzy qui était assise (ça existe les fans courtois!) n’apparait pas, hélas.

DSC01510.JPG DSC01511.JPG

Après vingt minutes debout, on est enfin arrivé au terminus du 40. De là, nous pénétrons et traversons un no man’s land afin de rejoindre le centre de presse. Je vous laisse juger de l’hostilité des lieux, euh pardon excusez mon impertinence, je voulais dire l’accueil qui nous est réservé. Le top étant la carcasse de bagnole qui a été déposé dans la nuit (elle n’y était pas la veille. Le premier jour en passant dans l’autre sens pour choper le bus 40 de 20h05, nous nous sommes fais engueuler en danois par un automobiliste échaudé par toutes ces barrières qui trainent sur la chaussée à cause de l’Eurovision (ou plutôt de la désorganisation logistique extérieure). Il était excédait de ne pas pouvoir rentrer dans son entrepôt situé à coté. Voilà ce qu’il vous coûte de porter un badge autour du cou. Tu prends pour les danois…
Sinon, je pense que vous aviez déjà tous constaté les qualités esthétiques extérieures de la salle du concours. Point n’est besoin d’y revenir.

DSC01513.JPG DSC01514.JPG DSC01515.JPG DSC01516.JPG DSC01518.JPG DSC01520.JPG DSC01523.JPG DSC01524.JPG


Addendum : La sécurité a fermé ce mercredi les raccourcis pour accéder le plus directement possible à la salle de presse. A présent, il faudra faire le grand tour

Une fois passé l’entrée Presse (à droite sur la photo précédente, le bureau des accréditations étant à gauche) et la sécurité, il y a un « transportation desk ». Demandez-y votre ticket de transport pour la semaine (gratuit). Puis sur la gauche un vaste espace avec les pigeonniers, des canapés, un coin fan où l’on peut voter pour ses chansons favorites, un joli lustre en plastique coloré, et le top du top 4 balançoires sur lesquelles certains fondent les fantasmes les plus fous. Comme se balancer en chantant like a pupet on a string?

DSC01529.JPG DSC01315.JPG DSC01414.JPG DSC01415.JPG DSC01417.JPG DSC01419.JPG DSC01420.JPG DSC01421.JPG DSC01422.JPG DSC01423.JPG DSC01424.JPG DSC01425.JPG DSC01426.JPG DSC01427.JPG

Si dans le hall d’entrée, une fois passé le transportation desk, vous étiez aller sur la droite, vous seriez tombé sur les toilettes, situées dans un camion dédié auxquelles quelques marches nous amènent. Attention, larges d’épaule et gros, vous abstenir; pardon, vous retenir!

DSC01431.JPG DSC01428.JPG DSC01432.JPG

En face des toilettes, un long couloir vous mène vers tout d’abord la salle de conférence de presse, que je trouve très mal organisée cette année. Il y a le coté « conférences de presse » standard après les deuxièmes répétitions techniques, donc pas encore utilisé, et le coté « meet & greet » utilisant une petite scène voulant créer un caractère plus intimiste. Seulement, il n’y a aucun couloir de circulation au milieu des chaises, 3 caméras fixes qui empêche d’accéder par les cotés. Donc si vous ne vous être installé avant le début, et donc faits coincer, il n’y a aucun intérêt à y assister ou tenter de prendre des photos (ou alors de loin, il faut le gros zoom de Farouk). Si vous suivez sur eurovision.tv, vous retrouverez ces « meet & greet », qui n’ont plus grand chose de « meet » ou de « greet », mais plus à voir avec Thé ou Café de Catherine Ceylac. Bref, rien à voir avec l’Eurovision que j’aimais. Donc pour les compte-rendus des répètes, Farouk sera votre homme! Je me contenterai des soirées et d’être votre petit rapporteur, car comme vous le savez par le petit bout, par le petit bout, par le petit bout de la lorgnette, on y voit bien mieux, on y voit bien mieux, on y voit bien mieux que par le gros bout…

DSC01429.JPG DSC01430.JPG DSC01433.JPG

Un toujours sur le même couloir, un peu plus loin sur la droite, se trouve la cantine. Un bel espace qui nous a été réservé. Mais sachez le, il va falloir vous adapter aux normes locales, le midi c’est du froid (petit sandwich, salade, petit tiramisu ou cheesecake). Pour le chaud, il vous faudra attendre l’heure du goûter, 16h00, pour pouvoir justement goûter un bœuf bourguignon (j’ai testé, c’est bon, même si ce n’était pas vraiment une sauce au vin; en tout cas ce n’était pas du passetoutgrain), des lasagnes, des boulettes siciliennes (très bonnes à ce qu’on m’a dit, mais si comme moi vous préférez éviter les oignons, passez votre chemin).

DSC01436.JPG DSC01438.JPG DSC01439.JPG DSC01440.JPG

En poussant le chemin encore plus loin, on trouve la salle de presse, où les ordinateurs d’années en années se font de plus en plus rare. J’ai quelques doutes sur la capacité de la salle à tenir la fin de la 2ème semaine… La salle est agrémentée d’un coin café/thé/fruits accessible à tempérament. Et, sans doute le meilleur pour la fin, l’espace en plein air entre la salle de presse et la salle aux pigeonniers, avec canapés sous une pergola. Une petite camionnette, assez typique de Copenhague (j’en ai vu d’autres en ville), fait aussi le service de boissons chaudes (mais là, c’est payant).

DSC01408.JPG DSC01410.JPG DSC01411.JPG DSC01412.JPG DSC01413.JPG DSC01530.JPG

Voilà, ainsi se termine le tour du propriétaire.

A bientôt
SC

2ème jour : La Pologne fait sensation

par Farouk VALLETTE
le 30.04.14 à 11:42

2ème jour : La Pologne fait sensation

La seconde journée promettait d’être ennuyeuse le matin et intéressante l’après-midi. Elle a tenu ses promesses. Mais elle a eu le mérite de nous avoir fait perdre toutes nos certitudes. Les pays qu’on imaginait hauts ne seront pas aussi hauts que prévus et ceux qu’on pensait voir terminer très bas risquent de ne pas être si bas que ça. Bref ce qui semblait être l’ordre naturel des choses est bouleversé. On va avoir des surprises cette année.
On prend nos marques, mais c’est quand même dur le matin. Réveil à 7h pour chopper le Shuttle Bus pas loin de la gare centrale, puis une heure de trajet puisque le bus fait le tour des hôtels de la ville. Ensuite file d’attente pour entrer dans le centre de presse puisqu’il n’y a qu’un seul portique de sécurité. S’ils n’en n’ajoutent pas un ou deux de plus les prochains jours on est mal. Les Français se sont regroupés dans un coin. Une fois sur place on prend notre café, on sort les pc portables et on regarde les répétitions diffusées sur écran et qui démarrent à 10h pile. Chaque délégation dispose de 30 minutes pour sa première répétition. Puis la délégation fait son débrieffing avec l’équipe technique. Ensuite c’est le Meet & Greet, c’est-à-dire une petite conférence de presse, avant quelques interviews pour la presse nationale et internationale (pas très nombreuse pour le moment) et les habitués (ESC Radio ESC Extra, ESC Today, Oikotimes, etc …)
Un petit mot sur nos hôtes pendant les conférences de presse : il s’agit pour la première partie de la journée d’Ulla Essendrop et pour la seconde partie d’Abdel Aziz Mahmoud, tous les deux journalistes à la DR. Ils sont plutôt pro et sympathiques et doivent répéter au début de chaque conférence que les flashs sont interdits et que les téléphones doivent être coupés, ce qui occasionne des moments amusants car on commence à les chambrer sur le sujet. L’interview est diffusée en direct sur Eurovision.TV et les internautes sont invités à poser des questions sur Twitter et Facebook. Et j’en profite, avec une demi-douzaine de questions dans la journée je suis dans le Top 3 des questionneurs avec l’inévitable Australien Alistair Birch et le Polonais Szymon Stellmaszyk, mais devant JP Böring.
Les deux Stéphane sont à l’affut du moindre CD mais les pigeon holes restent désespérément vides depuis deux jours. Pas d’arrivage de gros cartons remplis de ces magnifiques CD promos qui font leur bonheur chaque année. Devant leur mine déconfite et leur regard triste, un membre de la délégation russe a eu pitié et leur a fait l’aumône du CD des Tolmachevy Sisters. Que voulez-vous c’est la crise et de moins en moins de délégations éditent en CD le titre qui les représente. Résultats, le matériel promotionnel se fait rare. Et j’imagine… A la suite d’une victoire française, nos deux amis ont demandé d’être volontaires pour la gestion des pigeon holes, et au dernier moment on leur annonce qu’à la suite du manque de produits promotionnels les pigeon holes sont supprimés et eux mutés à la cafétéria.
Mais revenons au spectacle. La matinée a donc commencé avec la moldave Cristina Scarlat accompagnée de trois danseurs, ce qui est une mauvaise idée car les acrobaties de ces danseurs éclipsent totalement la pauvre Cristina, décidément bien transparente. La Moldavie est en danger cette année et une place en finale sera difficile à accrocher. On a eu un peu pitié à la conférence de presse quand on a demandé à Cristina ce qu’elle a fait en premier en arrivant à Copenhague. Réponse : Manger, car la nourriture est très chère chez eux. On comprend pourquoi les moldaves sont toujours les premiers à se précipiter sur le buffet pendant les soirées.

DSC04548b.JPG DSC04559b.JPG

Puis ce fut Saint-Marin. Bon, nous on l’aime bien Valentina et sa chanson « Maybe » est pas mal, mais elle en fait des tonnes sur scène et encore on n’a pas eu le ventilo qui était en panne. Sa prestation gagnerait avec un peu plus de sobriété. En plus on lui a mis en fond une espèce de coquillage dont la signification m’a quelque peu échappé. Bref je suis inquiet pour Valentina car je crains de la voir éliminée pour la troisième fois consécutive et même finir dernière de sa demi-finale. On sentait de l’émotion pendant sa conférence de presse, Valentina était très heureuse d’être là. Elle fait un peu partie de la famille et on la retrouve comme une bonne copine qu’on n’a pas vu depuis longtemps. La palme du mauvais goût est pour deux russes qui ont demandé à Valentina une photo d’elle tenant le drapeau russe. Après la Crimée, la Russie aurait-elle des visées sur le petit état San Marinais ?

DSC04606b.JPG DSC04679b.JPG DSC04693b.JPG

Ensuite le Portugal nous a offert une performance plutôt intéressante. La mise en scène reprend en gros celle de la sélection, mais la grandeur de la scène donne à la prestation plus d’ampleur. C’est très coloré et plutôt bien chanté. Bref alors que ce titre m’insupportait depuis sa sélection, je me mis à fredonner « Yo quiero ser tua » toute la matinée. En plus Suzy est adorable donc ça aide à apprécier ce qu’il y a quelques jours j’appelais encore une horreur.

DSC04721b.JPG DSC04777b.JPG DSC04781b.JPG DSC04799b.JPG

Je trouve la chanson hollandaise toujours aussi ennuyeuse, mais la prestation est plutôt classe et mettre les deux interprètes face à face donne un très bon visuel à l’écran. Toutefois je ne vois pas ça marcher au télévote. S’ils ont des points ils les récupéreront auprès de jurys bobïsés. A la conférence de presse ils se sont montrés confiants certains d’être en finale, comme Anouk.

DSC04894b.JPG DSC04920b.JPG

Le Monténégrain Sergej Ćetković est venu pour faire le job. Il l’a fait. Il devrait, si tout va bien, qualifier enfin son pays en finale. C’est propre et avec une patineuse en fond ça donne même du cachet. En conférence de presse Sergej, très coquin, a affirmé qu’il se qualifierait et même gagnerait le concours car les ballades balkaniques arrivent à toucher les gens au cœur.

DSC04979b.JPG DSC04998b.JPG DSC05026b.JPG

Et puis ce fut mon chouchou, Andras Kallay Saunders. Prestation impeccable, meilleure qu’à la sélection. Il est accompagné de deux danseurs représentant la jeune fille persécutée par son bourreau d’enfant et son agresseur. Il y a aussi certainement de deux ou trois choristes planqués derrière la scène. C’est d’ailleurs une constante cette année, on cache les choristes. C’est sans doute difficile de reconnaître que l’interprète principal est parfois un peu juste vocalement parlant. Mais revenons à Andras, qui est lui parfait vocalement (mes amis sont moins catégoriques). Comme dirait Ethan, moi j’adore. Il y a un plan où on le voit courir sur l’avant-scène qui est très efficace à l’écran. La prestation se termine avec la jeune fille qui vient se blottir dans les bras d’Andràs qui repousse son tortionnaire. Bref pour moi il y a tous les ingrédients pour gagner. En conférence de presse Andràs a mis du temps pour se détendre, mais il est heureux d’être à l’Eurovision et a même chanté à capella. Il sait qu’il figure parmi les favoris mais préfère rester modeste, même s’il serait fier de ramener le trophée à Budapest. C’est tout à son honneur, d’autant plus qu’il a de qui tenir puisqu’il compte dans sa famille un ancien ministre hongrois. Sa maman est, je le rappelle, un célèbre mannequin hongrois et son papa un grand producteur de musique américain. Il a d’ailleurs tenu à dire qu’il n’avait jamais sollicité son père pour l’aider dans sa carrière.

DSC05098b.JPG DSC05103b.JPG DSC05155b.JPG

Bonne surprise aussi avec Malte. La chanson m’insupportait, mais après l’avoir vu sur écran et entendu, j’ai été plutôt séduit, comme le centre de presse qui a applaudi. C’est frais et on y retrouve tout ce qui a fait le succès de Gianlucca Bezzina l’an passé. Alors Malte en finale, je dirai oui, mais attention car je crains que le passage en première position ne soit fatal aux maltais. Mais je connais l’attachement d’une certaine Aurélie à ce petit pays méditerranéen alors je vais dire oui à Malte.

DSC05184b.JPG DSC05224b.JPG DSC05287b.JPG

Israël était le pays suivant. Tout le monde a été conquis sauf moi. Il y a dans cette prestation tout ce qui plaît à Ethan, avec un max de suédoiseries (la longue chevelure, les danseuses qui apparaissent brutalement à l’écran, la chorégraphie sophistiquée avec le grandes enjambées sur la scène), et pourtant je trouve ça plutôt moyen car pas très bien synchronisé. Mais Mei a de la voix et ça devrait suffire pour l’emmener en finale. Pour gagner c’est autre chose, même si, elle l’a clairement affirmé, elle vient pour gagner.

DSC05320b.JPG DSC05383b.JPG DSC05404b.JPG DSC05411b.JPG

Il paraît que la prestation du norvégien est toujours aussi émouvante. Mais si j’aime bien je trouve ça exagéré. Reste que c’est toujours une bonne chanson et que pour une fois on a une prestation sobre, avec quand même un peu de fumée au sol. A la conférence de presse on a réussi à arracher quelques sourires à Carl Espen ainsi qu’a sa cousine Veronica qui a composé sa chanson, ce qui est exceptionnel. Il paraît que Carl était plutôt stressé pour cette première répétition.

DSC05494b.JPG DSC05522b.JPG DSC05534b.JPG

Que dire sur la Géorgie ? Rien. Moi j’appelle ça une bouse. Franchement si ça passe en finale c’est un scandale car ça ne le mérite absolument pas. L’intro est toujours interminable et la chanson aussi. Comme dit Fabrice on a l’impression que ça dure 20 minutes. Bref s’il nous reste trois minutes à vivre c’est surtout pas cette chanson qu’on veut écouter. Ce fut aussi la pire conférence de presse de la journée. Les Shin et Mariko se sont bien trouvés, ils sont tous complètement frappés. Alors mesdames et messieurs des jurys mettez votre côté bobo de côté pour cette chanson, et quand à la diaspora géorgienne elle est priée de regarder autre chose que la demi-finale de l’Eurovision le 8 mai prochain.

DSC05558b.JPG DSC05642b.JPG

Le meilleur était pour la fin. La prestation de la Pologne fut grandiose. Cléo est accompagnée de trois danseuses qui font tourner leurs jolies robes rouges traditionnelles, mais aussi de deux jolies jeunes filles au décolleté très avantageux, demoiselles qu’on a l’impression d’avoir déjà vu dans le clip et qui sur les deux avant-scènes s’occupent l’une de frotter le linge et l’autre de battre le beurre. Ce fut la prestation la plus applaudie du centre de presse et il y avait foule pour assister à la conférence de presse à 20h20, heure à laquelle d’habitude la grande partie des habitués est déjà partie. Cerise sur le gâteau, alors que Donatan avait annoncé qu’il ne viendrait pas à l’Eurovision, il était là en chair et en os, avec comme tout bon rappeur la casquette sur la tête et les lunettes de soleil sur le nez alors que la luminosité de la salle ne posait pas, à mon sens, de problème d’éclairage trop puissant.
Alors que certains interrogeaient les polonais sur le caractère soi-disant (bon on va dire un peu quand même) sexiste de la prestation, Donatan a répondu qu’il défendait juste les valeurs des slaves qui ne doivent pas oublier les manières de vivre de leurs mères et grand-mères et même en être fier (hum hum). Heureusement que notre ami Szymon Stellmaszyk, journaliste polonais, habitué des conférences de presse, était là pour la traduction. Quoi qu’il en soit, on a senti un véritable engouement pour la Pologne. Presse, fans et volontaires, tous ont voulu leur photo avec Cléo, Donatan et leurs cinq danseuses, même l’animateur de la conférence de presse d’Abdel Aziz Mahmoud ! Bref nous quittons le centre de presse en nous disant qu’il se passe quelque chose du côté de la Pologne. Un effet Lordi ?

DSC05655b.JPG DSC05680b.JPG DSC05743b.JPG DSC05762b.JPG DSC05772b.JPG DSC05804b.JPG DSC05812b.JPG DSC05825b.JPG

Ouverture de l'Euroclub : C'est top !

par Stéphane CHIFFRE
le 30.04.14 à 10:56

Ouverture de l’Euroclub : C’est top !

Comme disait Verka, Hello everybody !

Petit retour sur la soirée d’ouverture de l’Euroclub, ce lundi 28 avril 2014, où Oikotimes avait décidé d’ouvrir les festivités avec leur soirée d’anniversaire. Il parait que c’était leur 13ème. Ils auraient pu m’inviter avant, c’eut été vraiment sympa au regard de la réussite de la soirée, qui commençait à 22 heures. Bon en fait, Stéphane-Marc et moi-même avons préféré dîner tranquillement après la première journée de répétitions qui se finissaient à 20h00, le bus 40 qui part à 20h05. Après une fricassée de volaille aux champignons accompagnées d’un fond de Volnay 1er cru « Clos des 60 ouvrées » 2003, d’un Savigny blanc 2009 et terminé d’un Corton-Vergennes Grand cru 2003, nous sommes forcément arrivés un peu en retard. Vers 23 heures, la fête avait déjà commencé.

DSC01584.JPG

En arrivant, on dépose nos cabas au vestiaire du rez-de-chaussée. Inutile de payer 20 couronnes, comme c’est indiqué sur le comptoir, ici nous sommes tous vi-aïlle-pies, et les vieilles pies sont fauchées après seulement quelques jours assaisonnées au régime danois. On n’en est pas encore au niveau inégalé d’Oslo (30 euros la pizza en resto!), mais on s’en rapproche. Bref, je m’égare, mais passé le rdc, on monte au premier où se trouve la piste de danse, 2 bars, une scène, le poste de DJ qu’occupait Constantin (ECGermany) alias DJ Ohrmeister, premier signe d’une soirée qui allait forcément être réussie. Il y avait une alternance entre la play-list du DJ et différents artistes appelés sur scène. Je vous laisse regarder les photos et les quelques vidéos que j’ai prises.

DSC01322.JPG DSC01324.JPG DSC01327.JPG DSC01328.JPG DSC01332.JPG DSC01333.JPG DSC01339.JPG DSC01341.JPG DSC01343.JPG DSC01347.JPG DSC01402.JPG




Il était dit qu’il y aurait du champagne gratuit… Il semble qu’il n’y ait eu que 2 vulgaires bouteilles de Cava (un mousseux espagnol produit généralement en Catalogne), préemptées par des grecs. Me faire prendre du Cava pour du Champagne et des vessies pour des lanternes! Ils ne savent pas à qui ils ont à faire! Je laisse sur la piste de danse le clan français, qui a déjà réussi à se faire servir par les grecs. Aller se faire voir chez les grecs prend donc une autre signification, comme aller à la soupe. Oui, le Cava c’est bien de la soupe…

DSC01334.JPG DSC01335.JPG DSC01337.JPG DSC01330.JPG

Donc, je disais, en quittant la piste, je tombe sur Téo. Clic-clac, la photo est dans le sac. Puis je grimpe au deuxième étage dédié à l’espace Lounge. Je ne sais pas qui est cette Nina Bang mentionnée au seuil de l’espace Lounge. Là, je retrouve quelques têtes connues affalées dans les canapés. J’aperçois DQ (Si Alzheimer vous guette, il s’agit de la Finlande 2007) dont on me dit qu’il vient d’animer un Karaoké.

DSC01362.JPG DSC01351.JPG DSC01353.JPG DSC01354.JPG

Je me dirige donc vers le bar, et je demande à la charmante Cécilia ce qu’elle a comme boissons bachiques. Eh, oui, je sais parler aux filles… Bref, mis à part le Cava déjà cité, il y a un Chardonnay AOC Pays d’Oc, certes mis en bouteille par le négoce en Saône-et-Loire, loin de sa région de production, mais bon du vin bien de chez nous, quoi! Je pars donc pour le Chardonnay. Et là, Cécilia, me verse la bouteille de 25 cl dans un verre en plastique destiné à la bière !!! what the fuck?!? Henri de Montpezat n’a donc rien appris à ces vikings barbares ??? Mais bon, finalement le joli sourire de Cécilia aura eu raison de moi. Bon alors ce Chardonnay, me direz-vous? Et bien, il sent bon le soleil, le chardonnay est mature, concentré, la petite lourdeur est compensé par la fraîcheur de service. On est plutôt sur des fruits à chair blanche.

DSC01358.JPG DSC01359.JPG DSC01360.JPG

Je redescends sur la piste de danse, où je retrouve nos danseurs français et belges. Pour cette soirée inaugurale, Ethan a décidé que ce serait lui qui baptiserait la piste de danse. Il a semble-t-il fait beaucoup d’émules. Nous retrouvons les 2 acolytes danois (non, je n’ai pas dit alcooliques, quoique…) que nous avions rencontré jouant du pipo danois à la soirée san marinaise de l’an passé. Le plus agé a fini responsable de la production du concours de cette année, et le second, année après année, couve toujours Ethan d’un regard envieux…

DSC01364.JPG DSC01365.JPG DSC01368.JPG DSC01369.JPG DSC01370.JPG DSC01376.JPG DSC01378.JPG DSC01381.JPG DSC01373.JPG DSC01374.JPG DSC01391.JPG

Après m’être un peu défoulé sur la piste de danse, il faut que je m’abreuve à nouveau. Je retourne voir ma copine Cécilia au Lounge. Et cette fois-ci, va pour du Cava… Comme disait mon grand-père chasseur, faute de grives, on mange des merles. Alors, ce Cava? Au premier nez, c’est clair que c’est pas du Champagne… La bulle est lourde, remonte sans élégance. Et une fois en bouche, c’est guerre mieux, la lourdeur domine. C’est vulgaire, quoi. Cependant, j’essaie de me donner une contenance avec cette flute en plastique (oui, il y a une petite amélioration).

DSC01382.JPG DSC01383.JPG DSC01384.JPG DSC01385.JPG

En redescendant vers le premier étage, je fais une pose technique, et découvre que sur les murs des toilettes, et entre les cabines, ont été posées des affiches de quelques candidats que je vous laisse découvrir. J’imagine que ces portraits ont été solidement accrochés, sinon ça ne tiendra pas 2 semaines. Je m’interroge sur le sens du bon goût des danois. Était-ce bien dans les toilettes qu’il fallait mettre en évidence ces portraits. Cela justifie-t-il pour autant que d’aucuns disent que l’Eurovision c’est de la musique de merde?.. Il y avait suffisamment de place dans le vestibule et l’espace des escalier pour mettre 37 portraits.

DSC01398.JPG DSC01399.JPG DSC01400.JPG DSC01401.JPG

Le nuit continue, plus embrumée, avec un public clairsemé…

DSC01388.JPG DSC01396.JPG DSC01397.JPG

Mais, les répétitions reprennent à 10h00 le lendemain, alors je dois retourner vers un arrêt du bus 1A qui se trouve à 8 minutes à pied de l’Euroclub. Ce bus 1A vous ramène vers le centre ville. Notez-bien les horaires pour optimiser votre sortie de l’Euroclub, et ne pas nuitamment vous geler les cacahuètes.

DSC01403.JPG

A demain
SC

le blog

par webmaster
le 30.04.14 à 01:00

Copenhague – 30 avril 2014

Voici le programme de la troisième journée…

 

répétitions meet & greet
Autriche 10.00 – 10.30 12.20 – 12.40
Lituanie 10.40 – 11.10 13.00 – 13.20
Finlande 11.20 – 11.50 13.40 – 14.00
déjeuner 11.50 – 12.50 14.00 – 15.10
Irlande 12.50 – 13.20 15.10 – 15.30
Belarus 13.30 – 14.00 15.50 – 16.10
ARY Macédoine 14.10 – 14.40 16.30 – 16.50
Suisse 14.50 – 15.20 17.10 – 17.30
Grèce 15.30 – 16.00 17.50 – 18.10
Slovénie 16.40 – 17.10 19.00 – 19.20
Roumanie 17.20 – 17.50 19.40 – 20.00
Ouverture de l'Euroclub : Amazing !

par Farouk VALLETTE
le 29.04.14 à 11:31

Ouverture de l’Euroclub : Amazing !

Hier soir c’était l’ouverture de l’Euroclub et pour l’occasion le site Oikotimes fêtait ses treize ans. Et ce fut sans doute la plus belle soirée d’ouverture depuis bien longtemps puisque l’Euroclub était blindé et qui plus est certains artistes sont montés sur scène pour chanter. Nous avons eu successivement András Kállay-Saunders le Hongrois, Dinara l’Azérie, les deux Tolmatchevy sisters, le Biélorusse Téo, l’Ukrainienne Maria, mais aussi Alexandros Panayi (Chypre 1995), qui fait partie de la délégation biélorusse et DQ (Danemark 2007) a fait une apparition.

P1030115b.JPG P1030125b.JPG P1030142b.JPG P1030159b.JPG

On a aperçu le Letton (en fait Allemand) Jöran Steinhauer , toujours heureux d’être là (mais sans ses acolytes d’Aarzemnieki) et qui s’est incrusté sur la platine du DJ du jour, DJ Ohrmeister.

P1030153b.JPG

Il y avait de l’ambiance et à boire, et donc tout pour plaire à l’équipe française sur place. Bon après quelques verres on renverse sa coupe de champagne (n’est-ce pas Ethan ?) ou son vin blanc (n’est-ce pas Stéphane ?).

P1030117b.JPG P1030156b.JPG P1030166b.JPG

Les délégations sont parties toutes ensemble vers minuit et la salle s’est vidée brusquement des deux tiers, mais la musique était bonne et certains on fait la fermeture de l’Euroclub. Quelques artistes étaient restés comme l’estonienne Tanja, très sympa, avec qui nous avons dansé son titre « Amazing ».

P1030150b.JPG

Ce matin nous n’étions pas très frais pour prendre le chemin du B&W Hallerne…

le blog
  • Texte

par webmaster
le 29.04.14 à 01:00

Copenhague – 29 avril 2014

Voici le programme de la seconde journée…

 

répétitions meet & greet
Moldavie 10.00 – 10.30 12.20 – 12.40
Saint Marin 10.40 – 11.10 13.00 – 13.20
Portugal 11.20 – 11.50 13.40 – 14.00
déjeuner 11.50 – 12.50 14.00 – 15.10
Pays-Bas 12.50 – 13.20 15.10 – 15.30
Monténégro 13.30 – 14.00 15.50 – 16.10
Hongrie 14.10 – 14.40 16.30 – 16.50
Malte 14.50 – 15.20 17.10 – 17.30
Israël 15.30 – 16.00 17.50 – 18.10
Norvège 16.40 – 17.10 19.00 – 19.20
Géorgie 17.20 – 17.50 19.40 – 20.00
Pologne 18.00 – 18.30 20.20 – 20.40
le blog

par webmaster
le 28.04.14 à 19:50

Here we go !

Bein voilà, c’est parti…

C’est mon quatrième concours sur place et c’est toujours aussi enthousiasmant. Evidemment, on passe notre temps à se plaindre ici, les transports sont catastrophiques, le son n’était pas au rendez-vous dès les premières répétitions, la machine à café est de nouveau en panne ce soir, etc… M’enfin on a quand même beaucoup de chance de pouvoir « entrer dans la machine » et on est un peu traités comme des rois – des roitelets tout du moins…

Je ne vous ferais pas ici de compte rendu journalier et détaillé des répétitions, je compte je l’avoue sur Farouk et Stéphane pour vous tenir informés. Mais je veille grain vous pensez bien !

Pour les membres de l’association, n’hésitez pas à nous laisser vos commentaires. Il faut être connectés avec vos identifiants pour pouvoir le faire – ou simplement lire ceux des autres adhérents. Si vous avez perdu vos fameux identifiants, une fonction mot de passe oublié est disponible sur la page d’accueil et vous pouvez toujours me contacter via la page contact du site ou par mail à l’adresse webmaster@eurofans.fr.

Bon concours 2014 à tous !

Ethan

1er jour : On part en Ukraine en 2015 ?

par Farouk VALLETTE
le 28.04.14 à 19:35

1er jour : On part en Ukraine en 2015 ?

Le centre de presse est très ensoleillé et ça doit jouer car chacun est souriant. Pas de stress, pas de bousculades, bref une chouette ambiance. Le meet and greet est diffusé en direct sur Eurovision.TV et n’est au finale qu’une conférence de presse. Les interviews individuelles ont lieu après sous le chapiteau dans la cour.
Côté répétitions on a eu droit a l’Arménie sans le son puis avec le son. Bon c’est bien mais on n’a pas eu l’impression d’avoir vu le gagnant.

DSC03516b.JPG

Petite déception aussi avec les lettons. C’est brouillon. Mais avec la voix féminine de la choriste c’est intéressant (vocalement parlant). Et ils sont tellement sympas ces lettons et si heureux d’être ici qu’on leur souhaite d’accéder à la finale.

DSC03579b.JPG DSC03643b.JPG

L’Estonie est plutôt une bonne surprise. Danse acrobatique avec un joli visuel. Pour info le danseur est un grand, très grand amis de Tanja. Il y a aussi des choristes, cachées pour « conserver le côté intimiste de la chanson ».

DSC03760b.JPG

Sanna nous a fait du Sanna. C’est correct et très propre, mais elle fait toute petite sur la scène. Ça semble moins bon qu’au Melodifestivalen. Mais bon Sanna va se roder et comme d’hab ce sera parfait. A la conférence de presse elle nous a avoué que c’est la victoire sur le fil de Carola qui lui a donné l’envie de participer au concours (arrgggrrr !!!!).

DSC03836b.JPG DSC03883b.JPG DSC03904b.JPG

Bonne prestation de l’Islande. C’est catchy, le visuel est très bien et s’accorde avec les tenues colorées des chanteurs, et musicalement c’est aussi pas mal. Bref pour moi la cote de l’Islande est en hausse et je me dis que ça peut passer en finale. Ils sont très bizarres ces islandais. Le groupe compte deux enseignants et … un élu au parlement islandais !!!

DSC03958b.JPG DSC03985b.JPG

L’Albanie aussi était pas mal, mieux que prévu. Hersi est sur un podium blanc du plus bel effet et ça rendait bien à l’image. A la conférence de presse j’ai découvert une chanteuse très sympatique et joyeuse. Alors l’Albanie surprise de cette demi ?

DSC04120b.JPG

Pas vu la répétition russe mais j’ai assisté à la conférence de presse. C’est une équipe internationale qui représente la Russie puisqu’une partie des producteurs sont grecs, et les choristes suédoises avec le portugais Rui Andrade. Les Tolmatchevy sisters sont impatientes de faire la connaissances des jumeaux François-Djemel et Lorent Idir.

DSC04189b.JPG DSC04210b.JPG

Passons à l’Azerbaidjan qui nous propose pour sa ballade très classe un acrobate. Original. Je pense que j’Azerbaïdjan devrait passer.

DSC04304b.JPG

La meilleure prestation de la journée, pour moi c’est l’Ukraine. Encore une idée géniale de mise en scène avec un danseur qui danse dans une roue, comme un hamster dans sa cage (c’est la seule comparaison qui me vien à l’esprit). Visuellement c’est accrocheur et surtout très bien filmé. A n’en pas douter l’Ukraine va encore marquer le concours cette année et pour moi, pour le moment nous partons à Kiev en 2015. Un pays en guerre on n’avait encore jamais fait ça!

DSC04379b.JPG

Rendez-vous en Terre inconnue

par Farouk VALLETTE
le 28.04.14 à 11:25

Rendez-vous en Terre inconnue

Arrivés à Copenhague samedi, nous avons décidé d’aller nous repérer et donc direction le B&W Hallerne ce dimanche midi. Problème sur la plupart des plans de Copenhague on ne le voit pas, pas plus que la station Refshaleoen qui le déssert. A vue de nez on remarque qu’un bus le 9A est sensé nous déposer à proximité. Une proximité toute relative puisqu’on a marché trois bons quarts d’heure pour enfin apercevoir le bureau des accréditations et le centre de presse. Le B&W Hallerne est moche, et l’affiche placée dessus ne parvient pas à masquer la laideur de ce bâtiment, ce qu’on a fait de pire, esthétiquement, depuis bien longtemps.
Ce sera donc sous des tentes que nous passerons les quinze prochains jours, c’est-à-dire qu’il fera chaud quand il y aura du soleil et froid par temps gris et pluvieux. Idéal pour attraper un bon rhume. Le centre de presse est malgré tout assez bien disposé. Il y a un chouette espace détente face au bureau des pigeon holes, et un autre à l’extérieur, une grande salle pour la presse avec quelques ordis à disposition mais comme la plupart des accrédités on apporté le leur ils ne devraient pas être utilisés. Les écrans sont très petits. Pas évident de bien voir les répétitions. Le restau semble digne de ce nom avec des menus variés et des sandwichs un peu plus gros que ceux de l’an passé. On ne devrait pas mourir de faim. Côté sanitaires, c’est comme sur les chantiers, et chaque WC est très très petit. Peu conseillé à ceux qui font plus de 100kgs. Il y a déjà beaucoup de monde et les volontaires, de bonne volonté, ne semblent pas avoir été briéffés comme il faut et sont un peu dépassés. Les français sont déjà présents en force. Et puis le beau temps est au rendez-vous pour les premiers jours.

DSC03456b.JPG DSC03458b.JPG DSC03459b.JPG DSC03436b.JPG

Par contre la grosse difficulté va être pour se rendre au B&W Hallerne. C’est loin, très loin du centre. Deux possibilités en transport en commun. Le Bus 40 (un par heure …) ou le bateau bus 991/992 (un par heure …). Sinon pour les délégations et la presse il y a des bus shuttle (1 par heure et un trajet d’une heure). De l’avis de Stéphane, le spécialiste eurovision de notre blog, on a jamais été si loin. Même les taxis ne savent pas où c’est!
Côté appart, nous sommes bien installés mais nous avons fait connaissance avec les douches danoise. C’est, comment dire, rustique. En fait un tuyau de douche part de l’évier et vous vous douchez à même le sol de la salle de bain face aux toilettes. Fabrice en a été traumatisé. La ville est sympa mais il y a beaucoup de travaux. Et avec le soleil, les danois sont de sortie. Beaucoup de jolies blondes en jupe et de grands baraqués et tatoués déambulent dans les rues.
Ce matin premières répétitions. Le concours 2014 est commencé !

le blog

par webmaster
le 28.04.14 à 01:00

Copenhague – 28 avril 2014

C’est parti ! Voici le programme de la première journée…

 

répétitions meet & greet
Arménie 10.00 – 10.30 12.20 – 12.40
Lettonie 10.40 – 11.10 13.00 – 13.20
Estonie 11.20 – 11.50 13.40 – 14.00
déjeuner 11.50 – 12.50 14.00 – 15.10
Suède 12.50 – 13.20 15.10 – 15.30
Islande 13.30 – 14.00 15.50 – 16.10
Albanie 14.10 – 14.40 16.30 – 16.50
Russie 14.50 – 15.20 17.10 – 17.30
Azerbaïdjan 15.30 – 16.00 17.50 – 18.10
Ukraine 16.40 – 17.10 19.00 – 19.20
Belgique 17.20 – 17.50 19.40 – 20.00
le blog

par webmaster
le 17.04.14 à 17:35

ouverture le 28 avril

Comme chaque année, les eurofans présents pour les répétitions, tenteront de vous faire vivre le concours comme si vous y étiez.

Rendez vous dès le 28 avril, en direct de Copenhague.